Le saviez-vous ? Borsalino, le film avec Delon et Belmondo, a été privé de télé pendant 12 ans
Paramount

Un conflit entre les deux acteurs s'est terminé au tribunal, puis les droits du film ont été bloqués.

Ce soir, W9 rediffusera Borsalino, classique des films de gangsters réalisé par Jacques Deray. Long métrage événement de l'année 1970, il marquait la rencontre de deux pointures du cinéma français déjà au sommet de leur popularité : Alain Delon et Jean-Paul Belmondo. Réunis devant la caméra de Deray, ils portaient à l'écran le livre Bandits à Marseille d'Eugène Saccomano, adapté pour le cinéma par Jean-Claude Carrière. La relation fut plus tendue que prévu entre les deux hommes, la sortie du film aboutissant même à un procès : le nom de Jean-Paul Belmondo était écrit après celui d'Alain Delon sur l'affiche de Borsalino, alors que leurs contrats stipulaient l'inverse... l'affaire a finalement dû être réglée au tribunal ! Bébel en est sorti vainqueur, en 1972.

Jean-Paul Belmondo : son interview culte pour Première de 1995

Malgré cette guerre d'egos, Borsalino sera comme attendu un énorme succès avec 4,7 millions d'entrées, l'un des plus gros scores de la carrière des deux hommes. Quatre ans plus tard, Deray tournera d'ailleurs une suite, Borsalino & Co, toujours avec Delon mais sans Bébel. Les conflits autour du film ne s'arrêteront cependant pas là : entre 1995 et 2007, les droits de Borsalino sont bloqués par la Paramount, si bien qu'il ne peut plus être diffusé à la télévision. Après cette affaire, la première programmation, le 4 décembre 2007, fait figure d'événement, puis sa ressortie en DVD dans une version restaurée, en 2009, connait à son tour un joli succès, preuve que Borsalino n'a rien perdu de sa popularité au fil des années.

L'histoire de Borsalino : Dans les années 1920, à Marseille. Poli et Marello, deux caïds de la pègre, se partagent la ville et possèdent tout : police, industrie, justice, bars, bordels... Deux jeunes hommes, Capella et Siffredi, commencent pourtant leur ascension et se proposent de conquérir la ville. Dénués de scrupules et imaginatifs, les deux truands s'attaquent aux gangsters en place et parviennent à "posséder" à leur tour Marseille, devant une police impuissante. Capella décide alors de se retirer...

Bande-annonce :

Alain Delon en 8 performances inoubliables et indépassables