Voici enfin quelques images du drame de Nate Parker sur la révolte des esclaves, sensation du dernier festival de Sundance.

« Les arbres du Sud portent un fruit étrange - Du sang sur leurs feuilles et du sang sur leurs racines - Des corps noirs qui se balancent dans la brise du Sud - Un fruit étrange suspendu aux peupliers »

La bande annonce de The Birth of a Nation s'ouvre sur ces paroles de "Strange Fruit", poème réquisitoire contre le racisme et l'esclavage aux Etats-Unis chanté pour la première fois par Billie Holiday à la fin des années 1930 et interprété ici par Nina Simone. Cet hymne sublime et douloureux enveloppe les premières images du drame écrit, produit, réalisé et interprété par Nate Parker qui fit sensation au dernier festival de Sundance où il a été courroné du Grand prix du jury et du Prix du public, et que les studios se sont arrachés à prix d'or. 

The Birth of Nation : la claque de Sundance

The Birth of a Nation, titre en forme de pied de nez au classique raciste de D.W. Griffith de 1915, est l'histoire de Nat Turner, esclave lettré et religieux qui mena une révolte dans les années 1830. "Imprégné d'horreur et de grâce" comme l'écrivait THR à Sundance, non exempt de scènes violentes voire gore, ce drame à la mise en scène par ailleurs visiblement élégante marche dans les pas du lauréat des Oscars Twelve Years a Slave. Il sortira d'ailleurs en France le 1er février 2017, juste avant la cérémonie.