The Suicide Squad (2021)
Capture d'écran/Warner

"Un film de guerre réaliste des années 70 allié au brio des personnages et du comique de James Gunn" : la suite de Suicide Squad veut effacer le souvenir du film de David Ayer.

"Il n'y a pas de meilleur réalisateur au monde pour tourner Suicide Squad que James Gunn", affirme l'excellent acteur David Mastmalchian (Prisoners, Ant-Man, bientôt dans Dune) en préambule des premières images de The Suicide Squad -révélées en ligne hier lors du DC FanDome, un événement qui a déjà montré la bande-annonce impressionnante de The Batman avec Robert Pattinson et celle du Snyder Cut de Justice League. La vidéo du making of du film -qui sortira en 2021- promet que The Suicide Squad sera "un film de guerre réaliste des années 70 allié au brio des personnages et du comique de James Gunn". Chiche ! Warner a effectivement recruté le réalisateur des Gardiens de la Galaxie pour tourner Suicide Squad 2 et ses superméchants accomplissant des black ops au service du gouvernement américain. Attention, il ne faudrait pas dire "Suicide Squad 2", car la promo cherche vraiment à effacer le souvenir du Suicide Squad de 2016 par David Ayer, gros succès en salles mais gros échec critique.

La première vidéo est donc un extrait du making of, et la seconde présente les personnages du film : outre les "anciens" comme Harley Quinn (Margot Robbie), Amanda Waller (Viola Davis), Captain Boomerang (Jai Courtney) et Rick Flagg (Joel Kinnaman), voilà des petits nouveaux comme Bloodsport (Idris Elba), Blackguard (Pete Davidson), T.D.K. (Nathan Fillion), le "Captain America en plus con" Peacemaker (John Cena) ou encore l'homme requin King Shark et la belette-garou Weasel incarnée par Sean Gunn (alias Raccoon dans Les Gardiens de la Galaxie)... Bref, ce "film de guerre réaliste des années 70" s'annonce plus proche de Kick-Ass que de Voyage au bout de l'enfer. Ce n'est pas forcément un mal, mais c'est un choix.