Quand Gérard Depardieu était "insupportable" sur le tournage d'Astérix aux Jeux Olympiques
Pathé

"On a dû truquer ses yeux pour essayer de faire croire qu’il parlait vraiment à Astérix!"

Cet été, BFM TV est revenu sur plusieurs projets fous du cinéma français, notamment Astérix aux Jeux Olympiques (2008), rediffusé ce jeudi soir sur TF1. Ses réalisateurs Thomas Langmann et Frédéric Forestier racontent son tournage hors normes, les tensions entre eux, mais aussi avec certains comédiens, dont Gérard Depardieu, qui n'était pas très motivé sur le plateau, à en croire Langmann. Il était même "insupportable", selon les mots du producteur, et l'un des techniciens détaille que l'interprète d'Obélix ne connaissait pas ses textes. L'équipe a alors mis en place plusieurs stratagèmes pour qu'il puisse dire ses répliques, comme les recopier sur de grands panneaux placés derrière ses partenaires. "Il avait envie d’en faire le moins possible, détaille-t-il. Il envoyait sa doublure quand la caméra était éloignée. Il n’avait pas envie de se maquiller avant d’enfiler son costume. Il ne les (les comédiens à qui il donnait la réplique) regardait jamais dans les yeux et ça se voyait! Pour une scène d’engueulade, on a dû truquer ses yeux pour essayer de faire croire qu’il parlait vraiment à Astérix!"

Stephen Chow devait jouer Shaolinsoccerus dans Astérix aux Jeux Olympiques

Si Clovis Cornillac était lui très investi dans le rôle principal, Thomas Langmann regrette que Benoît Poelvoorde n'ait pas été aussi impliqué dans celui de Brutus que quand il jouait dans Le Boulet, déjà pour le même producteur. "Il a été feignant, s'emporte ce dernier. Il n’a pas voulu improviser. Alors qu’il était ravi de jouer Brutus, de jouer avec Delon, tout d’un coup, il a vrillé. Il n’assumait plus. Il a beaucoup plombé le film, alors qu’il avait été un amour sur Le Boulet." Quant à Alain Delon, qui joue César, il a carrément interdit Langmann de plateau, après une dispute ! La star a incendié son producteur en apprenant qu'il avait montré des images du film à TF1 sans son accord. "Lui m’avait écrit dans son contrat que je ne pouvais pas diffuser la moindre promo sans qu’il l’ait validée, se souvient Langman. J’ai donc reçu un coup de fil de Delon me disant, 'Je vais vous tuer!' Au début, je lui ai un peu répondu. Ce qu'il ne fallait pas faire!"

Des tensions qui expliquent en partie le mauvais accueil du film. Car si Astérix aux Jeux Olympiques a été un succès public avec 6,8 millions d'entrées en France, il a reçu des mauvaises critiques.

Gilles Lellouche a pris 20 kilos pour jouer Obélix et a "eu la trouille" de succéder à Gérard Depardieu

A lire aussi sur Première

Avengers 5 dans les temps, le tournage serait prévu en 2025

Malgré le départ précipité de Jonathan Majors (Kang) et le changement de nom inévitable, Marvel serait en bonne voie pour respecter le calendrier annoncé.