Nom de naissance Russell Rouse
Profession(s) Scénario original
Avis

Biographie

Fils d'un pionnier du cinéma muet, il entre à la Paramount en 1945 et s'associe avec le producteur Clarence Greene pour une dizaine de films reposant chacun sur un paradoxe : le Puits (The Well, CO Leo Popkin, 1951) critique habilement le racisme ordinaire à partir d'un accident, l'Espion (The Thief, 1952) est un film muet mais sonore, la Cage aux hommes (House of Numbers, 1957) tente de rajeunir sans vergogne le thème des sosies, la Caravane vers le soleil (Thunder in the Sun, 1959) évoque l'arrivée d'émigrants basques en costumes folkloriques dans l'Ouest sauvage, la Maison de M Adler (A House Is Not a Home, 1964) fait songer au film « d'ambiance » érotique des années 20. Plus ambitieux, la Statue en or massif (The Oscar, 1966) est moins agréable et n'échappe pas au ridicule. Plus classique, La première balle tue (The Fastest Gun Alive, 1956) suggère que Rouse eut tort de s'obstiner dans la bizarrerie.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Mort À L'Arrivée Scénariste -
2015 La Premiere Balle Tue Réalisateur -
1966 La Statue En Or Massif Réalisateur -
1964 La maison de madame adler Réalisateur -
1959 Caravane vers le soleil Réalisateur, Scénariste -