Box-office : Pourquoi des studios hollywoodiens gardent leurs résultats secrets
SEARCHLIGHT PICTURES/A24/WARNER BROS

Searchlight Pictures n'a pas communiqué les chiffres de Nomadland, sorti ce week-end à la fois au cinéma et sur Hulu aux Etats-Unis. Une première ? Pas tout à fait...

"Imaginez que vous assistiez à un match de baseball, mais qu'aucun score ne soit communiqué..." C'est ainsi que commence un long article du Hollywood Reporter dévoilant la nouvelle tendance à Hollywood : masquer les box-offices des nouveautés. On le sait, l'épidémie de Covid-19 a fait chuter drastiquement la fréquentation et obligé de nombreux exploitants à fermer leurs salles de cinéma dans le pays (plus de la moitié des multiplexes sont concernés depuis l'automne dernier !), si bien que les box-offices enregistrés actuellement sont incomparables avec les relevés ordinaires. C'est pour cette raison que plusieurs studios ont décidé de tenir leurs résultats secrets : ils craignent que leurs démarrages soient comparés à ceux des films ''en temps normal'' et que cela puisse leur porter préjudice.

Covid-19 : Plus de 700 cinémas referment leurs portes en Amérique du Nord

Ainsi, pour éviter qu'il ne soit défini comme un flop, Searchlight Pictures, la filiale de la 20th Century Fox (et donc des studios Disney) consacrée aux films indépendants, a décidé de ne pas communiquer les chiffres de Nomadland, de Chloé Zhao, qui est sorti depuis quelques semaines déjà, mais a été étendu à 1100 écrans le vendredi 19 février. Pour être éligible à la prochaine cérémonie des Oscars (précédé d'excellentes critiques, il pourrait bien créer l'événement), le film se doit d'être montré en salles, peu importe son résultat au box-office. En parallèle, le studio l'a mis en ligne sur Hulu, lui offrant une plus grande visibilité en étant proposé à la fois au cinéma et en streaming. Une technique de diffusion similaire à celle de la Warner Bros pour toutes ses productions en 2021. THR précise que cette décision, tout comme celle de ne pas communiquer les chiffres, serait interne à Searchlight, et non à Disney.

Nomadland : record de prix pour le film de Chloé Zhao avant les Oscars

A24 a fait de même avec un autre drame indépendant, Minari, proposé dans 140 cinémas depuis le 19 février, précise l'article, qui rappelle aussi que des gros studios tels que Sony ou Warner Bros ont récemment été très ''secrets'' concernant les démarrages de leurs films. A la sortie de Tenet, en juillet dernier, ce dernier a bloqué les résultats du film de Christopher Nolan à ComScore, le site pour les professionnels de ce secteur où sont communiqués les box-offices, et a livré ses propres relevés le dimanche. Il a été découvert quelques jours plus tard que le démarrage de ce thriller avait été gonflé, en comptabilisant des avant-premières -une semaine avant la sortie officielle- ainsi que ses résultats au Canada. Disney, Universal et Paramount continuent cependant à communiquer sur leurs résultats, comme d'habitude.

"Le fait de cacher des scores comme le font certains studios représente un vrai casse-tête pour nous, explique Shwan Robbins, à la tête de Box Office Pro, qui relève et analyse les résultats des films en salles. Ce serait vraiment un problème si ces tactiques devenaient la norme quand l'industrie se sera remise sur pieds. Car au final, ce sont les faits qui comptent, pas les communiqués contrôlés.'' L'article fait aussi le parallèle avec la gestion des plateformes de streaming, où aucun type de box-office n'est obligatoire et où chaque entreprise peut communiquer les chiffres qu'elle veut : Netflix partage par exemple des données en cas de succès, mais on ne connaît pas le nombre de visionnage d'une grande partie de son catalogue...

Sans le relevé officiel du studio, difficile de connaître le box-office précis de Nomadland, mais des analystes spécialisés qui ont accès aux rapports des exploitants ont tout de même calculé que le film avait enregistré autour de 500 000 dollars, soit un démarrage en septième ou huitième position ce week-end, atour de Land, le premier film réalisé par Robin Wright produit par Focus. C'est la suite des Croods qui était en tête après 13 semaines d'exploitation, grâce à 1,7 millions de dollars récoltés par Universal. Depuis novembre, le film d'animation en a gagné 50,9 aux Etats-Unis et 154 dans le monde.

Films Warner Bros en streaming et en salles : "Le public reviendra au cinéma"

A lire aussi sur Première

Nomadland a bien démarré à Paris

Le film de Chloé Zhao avec Frances McDormand est suivi de près par Le Discours.