macgyver
cbs

"Il est difficile d'entendre que l'environnement de travail que j'ai dirigé n'était pas l'environnement de travail que mes collègues méritaient..."

C'est l'un des producteurs les plus influents de la télé américaine qui vient de tomber. Spécialisé dans les reboots de vieilles séries policières cultes, il était à l'origine du retour de Hawaii Five-0 depuis une décennie. C'est aussi à lui qu'on doit les come back de Magnum et de MacGyver. Peter M. Lenkov vient d'être licencié par la chaîne américaine CBS qui l'employait (c'est elle qui diffuse ces séries outre-Atlantique), à la suite d'une enquête liée à des allégations selon lesquelles le showrunner aurait créé un environnement de travail toxique.

"Peter Lenkov n'est plus le producteur exécutif supervisant MacGyver et Magnum PI, et le studio a mis fin à ses relations avec lui", a déclaré un porte-parole de CBS TV Studios à TVLine. "Monica Macer sera la showrunner de MacGyver désormais et Eric Guggenheim s'occupera de Magnum PI. Les deux sont actuellement producteurs exécutifs de leurs séries respectives. Notre studio s'est engagé à garantir des environnements de production sûrs et respectueux. Au cours de la dernière année, nous avons affecté des partenaires de production de ressources humaines à chaque série, élargi la formation du personnel et augmenté les options de dénonciation. Nous continuerons à faire évoluer nos pratiques. avec une attention continue sur la création de confiance avec tous ceux qui travaillent sur nos ensembles. Chaque plainte est prise au sérieux, chaque réclamation fait l'objet d'une enquête, et lorsque la preuve est claire que les politiques ont été violées et les valeurs non respectées, nous prenons des mesures décisives."

Peter Lenkov a tenu à répondre à ces attaques et fait une sorte de mea culpa : "Il est maintenant temps d'écouter et j'écoute. Il est difficile d'entendre que l'environnement de travail que j'ai dirigé n'était pas l'environnement de travail que mes collègues méritaient, et pour cela, je suis profondément désolé. J'accepte la responsabilité de ce que j'entends et je m'engage à faire le travail nécessaire pour faire mieux et être meilleur."

Selon The Hollywood Reporter, le showrunner a fait l'objet d'au moins trois plaintes alléguant qu'il était "manipulateur et abusif".

A lire aussi sur Première