Les Sous-doués
AMLF

42 ans après, les deux comédies de Claude Zidi cartonnent toujours à la télé.

Ce soir, TFX mise sur une valeur sûre : Les Sous-doués. En 2020, Première avait rencontré ses créateurs, le co-scénariste Didier Kaminka et le réalisateur Claude Zidi, qui expliquaient avec humour que le numéro 2 était tout simplement né... d'une envie de vacances !

En 1980, Les Sous-doués passent le bac avait attiré près de 4 millions de spectateurs au cinéma, et sa suite n'a pas tardé à être mise en chantier, toujours avec la même équipe : Daniel Auteuil, Philippe Taccini, Honoré N'Zué, Gaëtan Bloom... "Je pense que celui-ci continue de marcher parce qu'il y a une nouvelle génération de bacheliers chaque année : ça renouvelle la clientèle !, répond Zidi en riant. Et il y a peut-être encore quelques bacheliers qui ont envie de tricher, même si les systèmes doivent être beaucoup plus sophistiqués aujourd'hui. (Rire.) Après Les Sous-doués passent le bac, j'avais envie de prendre des vacances. Aller à Saint-Tropez au mois de septembre, en fait c'est ça qui m'a motivé pour le numéro 2! Il faisait un grand soleil et on en a bien profité. D'ailleurs, toute l'équipe en a gardé un grand souvenir. La preuve : on a terminé le tournage un vendredi et huit jours après toute l'équipe était encore à lézarder !"


L'histoire des Sous-doués, à revoir ce soir à la télévision : Bébel et ses petits camarades du Cours Louis XIV, sont réputés pour être des fainéants et d'invétérés farceurs. Leur lycée est même dernier du classement au baccalauréat avec 100% de recalés à l'examen! Après une plaisanterie qui tourne mal, les trublions se retrouvent obligés d'obtenir leur bac à tout prix, tout en rusant et trichant, s'ils ne veulent pas finir en prison...

La bande-annonce :