Green book
eOne

Le film de Peter Farrelly, sorti en 2018, a remporté 3 Oscars.

Ce week-end, The Independent est revenu avec l’acteur Viggo Mortensen sur le film de Peter Farrelly, Green Book, sorti en 2018. Si le long-métrage avait remporté un beau succès public et critique avec trois Oscars à la clé, il avait également suscité pas mal de réserves, notamment sur le fait qu’il met en scène un "sauveur blanc".

En effet, le Green Book raconte, dans les années 50, l’histoire de Tony Lip (Viggo Mortensen). Ce videur italo-américain du Bronx est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley (Mahershala Ali), un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts de Manhattan jusqu’au Sud profond, berceau de la ségrégation. Une amitié naît alors entre ces deux solitudes, opposées en tout point.

Oscars 2019 : Comment Green Book a battu Roma malgré les polémiques

Pour l’acteur, "une grande partie des critiques qui ont été adressées à ce film étaient non seulement déraisonnables, mais elles étaient inexactes, mensongères et irresponsables [..] Elles sont basées sur un tissu de conneries – du grain à moudre et rien d’autre ! Cela affecte-t-il ce que je fais ou comment les gens me perçoivent en tant qu’acteur ? Peut-être que oui. Mais je ne peux vraiment rien y faire."


Après Green Book, Viggo Mortensen retrouve le réalisateur Peter Farrelly