Date de sortie 20 avril 2022
Durée 97 mn
Réalisé par André Bonzel
Scénariste(s) André Bonzel
Année de production 2021
Pays de production France
Genre Film documentaire
Couleur Couleur

Synopsis

Un autoportrait très personnel d'André Bonzel, coréalisateur du cultissime C'est arrivé près de chez vous, à partir des images des films amateurs qu'il collectionne depuis toujours, dont certaines tournées par son arrière-arrière-grand-père, familier des frères Lumière. Un film unique, bouleversant, qui raconte l'histoire d'une cinéphilie familiale sur plusieurs générations, mis en musique par Benjamin Biolay.

Offres VOD de Et j'aime à la fureur

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Et j'aime à la fureur

Critiques de Et j'aime à la fureur

  1. Première
    par Thierry Chèze

    En 2022, C’est arrivé près de chez vous fête ses trente ans ! Trente années qui auront vu Benoît Poelvoorde devenir une star, Rémy Belvaux se suicider à 39 ans et André Bonzel tenter de monter des projets sans qu’aucun n’aboutisse. Jusqu’à ce documentaire pas comme les autres où il a décidé se retourner sur sa vie, réelle ou fantasmée. Et de la raconter, en l’accompagnant en voix- off. Bonzel fait ici sien la phrase de Borges : « cette histoire est vraie puisque je l’ai inventée. » Il s’appuie des images de films amateurs – qu’il collectionne depuis l’enfance – et les mêle à des images qu’il a tournées lui- même – avec ses proches comme pendant C’est arrivé près de chez vous – pour livrer un récit aussi captivant par sa forme kaléidoscopique que par l’émotion mélancolique qu’il suscite. Lui à qui son père n’a jamais adressé la parole a, dès l’enfance, vécu sa vie par procuration à travers ces films amateurs et les familles heureuses qui les traversaient. Bonzel a 60 ans et sans doute ce docu en tête depuis toujours. Sans que cela n’entame sa capacité à se laisser surprendre par certaines images des siens qu’il a pourtant vus et revus, comme ce geste tendre de son père envers lui qu’il jurerait pourtant ne jamais avoir vécu. Puissamment intime, Et j’aime à la fureur ne place cependant jamais le spectateur en position de voyeur. Il l’invite dans ce tourbillon d’émotions fortes où fous rires et larmes se succèdent, accompagné par la BO d’une richesse époustouflante de Benjamin Biolay. Personnage à part entière d’un film qui vous hante longtemps après son ultime image.

Dernières News sur Et j'aime à la fureur

André Bonzel : « L’humour constitue le moteur d’Et j’aime à la fureur »

Trente ans après C’est arrivé près de chez vous, il signe son retour au cinéma avec un magistral documentaire sous forme d’auto- portrait singulier. Rencontre