Nom de naissance Isuzu Yamada
Naissance
Osaka, Japon
Décès
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Entrée à la compagnie Nikkatsu à l'âge de quatorze ans, comme joueuse de shamisen, elle fait ses débuts à l'écran en 1930 dans plusieurs films historiques dirigés notamment par Tomu Uchida ( le Champion de la vengeance , 1931). Sa rencontre avec Kenji Mizoguchi, décisive pour sa carrière cinématographique, se situe très tôt :  le Col de l'amour et de la haine  (1934),  Osen aux cigognes  et  Oyuki la Vierge  (1935) marquent ses débuts avec le cinéaste, mais c'est dans ses deux films de 1936,  Élégie d'saka  et les Surs de Gion, où elle incarne un type nouveau de femme révoltée contre les injustices de la société, qu'elle s'impose réellement. Elle poursuit sa carrière dans des films historiques de Teinosuke Kinugasa (dont elle deviendra l'épouse), comme  la Bataille d'été à saka  (1937) ou  la Princesse-serpent  (1940), mais subit une certaine éclipse dans les années 40, tout en jouant beaucoup sur scène.Après la guerre, elle participe à divers mouvements progressistes, et à la création de la société Shinsei Eiga Sha en 1950, inspirée par le critique communiste Akira Iwasaki. On la voit alors dans plusieurs films des indépendants de gauche :  Tempête sur le mont Hakone  (S. Yamamoto, 1951),  Une femme marche seule sur la terre  (F. Kamei, 1953), Hiroshima (H. Sekigawa, 1953) ou  Jusqu'au bout des nuages flottants  (M. Ieki, 1953). Mais elle apparaît aussi dans des films importants produits par les compagnies : les Contemporains (M. Shibuya, 1952),  Un milliardaire  (K. Ichikawa, 1954), le Christ en bronze (Shibuya, 1955), Croissance (H. Gosho, id.),  Flotter  (M. Naruse, 1956), ou encore  Crépuscule à Tky  (Y. Ozu, 1957). Elle confirme son grand talent dans trois films de Kurosawa mieux connus en France : le Château de l'araignée/ Macbeth  (1957, où elle est lady Asaji / Macbeth), les Bas-Fonds (id., la femme du propriétaire de l'asile) et Yojimbo (1961), où elle apparaît en insolite tenancière de bordel. Ses autres films des années 50 et 60 sont moins importants, mais, que ce soit au théâtre ou au cinéma, elle apporte toujours dans le moindre rôle la conscience professionnelle des grandes comédiennes.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1983 La chanson de la lanterne Acteur O-Sode
1961 Yojimbo : le garde du corps Acteur Orin
1960 Le Fils de famille Acteur Sei
1957 Le Château de l'araignée Acteur Asaji
1957 Les Bas-fonds Acteur Osugi