Les Bronzés font du ski
1979 Trinacra Films

Du 7 novembre au 27 décembre, CINE+ SPLENDID, une chaîne éphémère, propose plus de 60 films et de documentaires sur les membres de la troupe du Splendid. On vous guide dans leur trésors

« Zézette épouse X... », « J'ai pas trouvé ma case, j'ai du passer la nuit avec cette charmante dame aux sanitaires... », « Oh du dessert ! C'est une bûche ? » - « Non c'est Kloug. » Le Splendid c’est bien sûr la saga des Bronzés et le cultissime Père Noël est une ordure mais aussi une série de films moins connus qui mettent en valeur les talents de la troupe. Du 7 novembre au 27 décembre, Ciné+ lance une chaîne éphémère entièrement consacrée aux films de Gérard Jugnot, Marie-Anne Chazel, Josiane Balasko, Michel Blanc, Thierry Lhermitte et Christian Clavier. Au programme plus de soixante films, des comédies pour la plupart. L’occasion de découvrir quelques pépites comme le premier film écrit par la bande, C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule. Il faut se régaler des films de Patrice Leconte écrits avec Michel Blanc comme Viens chez moi, j’habite chez une copine ou Ma femme s’appelle reviens où Anémone tient un de ses premiers rôles aux problématiques très actuelles. A la même époque, Christian Clavier trouve en François Leterrier un réalisateur partenaire qui permet de mettre en orbite son talent dans Je vais craquer et Les babas cool. Dans la filmographie de Josiane Balasko, outre le toujours caustique Gazon Maudit, il faut découvrir ses comédies sociales des années 1980 moins diffusées à la télévision comme Les Keufs ou Sac de nœuds où elle forme un couple explosif avec Isabelle Huppert. Gérard Jugnot est à l’honneur avec la programmation d’une bonne partie des films qu’il a réalisés où l’on vous conseille le méconnu Casque bleu et un documentaire inédit de Jérôme Wybon, Gérard Jugnot, une vie de comédies. Dans ce docu, Jugnot raconte en détaille et de manière très sincère sa carrière et l’on peut y voir des archives étonnantes comme la présentation du Splendid alors que le café-théâtre est en construction – et Valérie Mairesse la star de la troupe- ou le making-of de Tandem. On n’oublie pas Thierry Lhermitte dont on vous recommande La femme de mon pote de Bertrand Blier ou La totale de Claude Zidi, dont James Cameron fera un remake.

La collection « Splendid » est aussi enrichie d'interviews d’artistes d’aujourd’hui (Joann Sfar, Catherine Frot, Laurent Laffitte…) sur l’apport de la troupe. De quoi s’amuser pendant cet hiver de confinement.

A lire aussi sur Première