DR

Avec cette histoire adaptée de deux romans de Dominique Noguez, les frères Larrieu reviennent à un art brut, audacieux et (surtout) revigorant. En s’attaquant au film d’apocalypse, ils détournent le genre pour creuser un peu plus leur thème favori : des histoires d’amour, de sexe et de liberté. On a donc voulu les mettre face aux films qui, avant eux, s'emparaient de la fin du monde ou parlaient cul ! 9 films et quelques secondes pour les reconnaître...1/ CrashPour le cul donc ! Mais aux antipodes en terme cinématographique. Là où les Larrieu filment de manière charnelle, Cronenberg lui est un cinéaste clinique