Toutes les critiques de Le Grand Alibi

Les critiques de Première

  1. Première
    par Didier Roth-Bettoni

    Pascal Bonitzer pousse son grand alibi dans une direction moins fantaisiste et moins jubilatoire que Pascal Thomas. Chez Bonitzer, c'est la noirceur qui caractérise le regard porté sur le petit monde de privilégiés qui s'agite devant sa caméra. Car le cinéaste est plus un cynique qu'un tendre. Il a aussi tendance à pointer en priorité les mesquineries et les bassesses humaines. Le jeu des ambitions et des jalousies ici à l'œuvre s'y prêtent bien, faisant de ce grand alibi une comédie certes un peu vaine mais vraiment cruelle.

Les critiques de la Presse

  1. Elle
    par Helena Villovitch

    Avouons que pour mettre en scène un roman d'Agatha Christie, nous n'aurions pas immédiatement pensé à Pascal Bonitzer! Cependant, le mariage entre cinéma dit d'auteur et petit polar rétro s'avère rafraichissant pour les deux parties. Il y aura des surprises et des rebondissements, de l'humour et des retournements, tant dans l'action que dans le casting.

  2. Le JDD
    par Barbara Théate

    Pascal Bonitzer adapte une enquête d'Hercule Poirot, tout en ayant la bonne idée de la remettre au gout du jour. Entre vaudeville sentimental et comédie policière, ce Grand Alibi très distrayant est porté par une brochette de comédiens inspirés, qui s'amusent autant que nous.