Nom de naissance Wolfgang Staudte
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste
Avis

Biographie

Très jeune, il débute au théâtre, travaillant notamment avec Max Reinhardt et Erwin Piscator. Acteur, il l'est aussi à l'écran (l'Ange bleu, J. von Sternberg, 1930 ; Gassenhauer, Lupu-Pick, 1931 ; Pour le mérite, Karl Ritter, 1938 ; le Juif Süss, V. Harlan, 1940). Il ne passe à la mise en scène qu'en 1943 : Akrobat schö-ö-n est un film consacré aux gens du voyage et tout particulièrement à Charly Rivel. Dans l'immédiate après-guerre, il signe une uvre antinazie : Les assassins sont parmi nous (1946, premier long métrage réalisé dans l'Allemagne de l'après-guerre), traitée dans un style très réaliste avec des réminiscences expressionnistes. C'est sans aucun doute une date dans l'histoire du cinéma allemand. Une page venait d'être tournée. La production pouvait donc renaître. Et cette renaissance semblait s'effectuer sous les meilleurs auspices. Travaillant dans les studios de la DEFA, Staudte va désormais diriger plusieurs longs métrages qui seront les plus notables de la cinématographie de l'Allemagne de l'Est (avec ceux de Maetzig). Après les Aventures de Monsieur Fridolin (1948), une comédie, il donne Rotation (1949), évocation de vingt années de l'histoire allemande (1925-1945) à travers la vie d'un ouvrier typographe et Pour le roi de Prusse/le Sujet (1951), adaptation de l'uvre de Heinrich Mann qui pourfend la veulerie et la servilité de la bourgeoisie du Kaiser. Ayant entrepris de tourner Mère Courage en 1955 avec Simone Signoret, il doit abandonner le film en cours de route à cause d'une irréconciliable divergence d'opinion avec Bertolt Brecht. Accentuant le naturalisme de son style, il part pour les Pays-Bas tourner Ciske puis poursuit son uvre en République fédérale allemande cette fois. Il fonde la Freie Film Pr GmbH avec H. Braun et H. Käutner et donne libre cours à son goût pour les satires sociales et politiques (Des roses pour le procureur, 1959 ; Je ne voulais pas être un nazi, 1960). Son remake de l'Opéra de quat'sous (1963) manque de force et sans doute aussi de poésie. Au cours des deux décennies suivantes, Staudte aura beaucoup de mal à s'imposer. En dehors de quelques réussites (Herrenpartie, 1964), il devra se contenter de faire son métier aussi honnêtement que possible mais sans parvenir à convaincre les producteurs de tourner les sujets qui lui tiennent à cur. Peu doué pour les compromis (son désaccord avec Brecht en témoigne), doté d'un humour sarcastique, d'une gaillarde efficacité, il est l'une des figures les plus attachantes du cinéma allemand des années 50.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Des roses pour le procureur Réalisateur -
2015 L'Histoire Du Petit Muck Réalisateur, Scénariste -
2015 Les Assassins sont parmi nous Réalisateur, Scénariste -
2015 Der Maulkorb Réalisateur -
2015 Le sujet de l'Empereur Réalisateur -

Stars associées