DR

Un petit clin d'oeil à la scène impressionnante de la saison 1 et une vraie prouesse technique.

Au cours de sa première saison, Daredevil avait surpris son monde avec une énorme scène de baston en plan séquence, se déroulant dans un couloir sombre et glauque, d'un vieil immeuble new-yorkais. La vidéo des exploits du Diable de Hell's Kitchen était même rapidement devenue virale.

Alors pour la saison 2, les nouveaux showrunners ont décidé de renouveler l'expérience. Dans l'épisode 3, on assiste à un énorme combat de 5 minutes entre le sauveur en costume rouge et une bande de bikers très énervés. Coincé en haut d'un building, Daredevil doit descendre jusqu'au rez-de-chaussée pour sortir. Il démolit ainsi chaque motard, marche après marche, dans un splendide plan séquence, tout en verticalité (voir un extrait ci-dessous).

"Dabord, on n'a pas voulu refaire excatement la même chose", explique dans Variety le co-showrunner Marco Ramirez, revenant sur cette scène marquante de la saison 2. "Parce qu'on est sur Netflix et si les gens veulent  la revoir, il n'ont qu'à appuyer sur le bouton. Donc, nous voulions juste faire quelque chose de différent. Dans la photo, il y a cette lumière rouge et l'image de cette chaîne qui claque, et ces motards que nous avons appelé Les chiens de l'Enfer (The Dogs of Hell). On a essayé de faire notre propre truc. La saison 1 avait cette grande scène de combat dans le couloir... Alors on a eu envie de la faire descendre carrément en Enfer ! C'est presque un moment "heavy metal" dans la série."

Daredevil : une saison 3 avec Bullseye ?

"L'idée c'était de rester frais au maximum", poursuit son acolyte, Doug Petrie. "C'est vrai que cette scène-là est plus grosse que la précédente. On l'a clairement conçu comme une descente aux enfers et nous avons pensé que c'était vraiment le bon timing dans l'histoire de Matt Murdock... Le combat que tout le monde a tant aimé dans la première saison (dans l'épisode 2), était très émotionnel, fondamentalement l'histoire d'un père et son fils. Matt sauvait un enfant, un fils, et le ramener à son père, en opposition au fait que lui ne pourra jamais retrouver son propre père. C'était un vrai moment d'émoition pur. Mais ici, dans la saison 2, on est plus dans l'oppression et la rage. Voilà ce qui qui se passe, lorsque vous déchaînez le diable... Et puis on peut dire que le Diable doit aller en Enfer, en quelque sorte, pour récupérer son dû !"

Les deux terminent en tirant un grand coup de chapeau à "Phil Silvera (responsable des cascades) et son équipe et la façon dont ils ont mis tout ça en place, dont ils ont tout chorégraphié. Oui, ce fut une journée bien chargée sur le tournage. Quand on écrit une scène intitulée "Intérieur, scène géante de combat", ils nous adorent et ils nous haïssaient en même temps. Mais au final, ils en font quelque chose de magnifique."