Malin Akerman alias Laurie Jupiter / Le Spectre soyeux II
Showtime/Paramount Pictures

L’actrice revient sur son expérience dans le film de Zack Snyder.

C’est le rôle le plus important de la carrière de Malin Akerman. Mais il dénote dans la filmographie de l’actrice suédoise révélée par ses rôles dans Les femmes de ses rêves des frères Farelly, où elle incarnait l’épouse de Ben Stiller, puis 27 robes où elle jouait la soeur de Katherine Heigl. Pourtant, c’est bien elle que Zack Snyder avait choisi pour interpréter le personnage de Spectre Soyeux II dans son adaptation de Watchmen, sortie en 2009, la préférant à Jessica Alba ou Milla Jovovitch.

Une expérience dont l’intéressée ne garde pas un très bon souvenir, comme elle l’a confié à Collider. L’ancienne mannequin a mal vécu son manque d’expérience comme actrice et ne s’est jamais sentie légitime sur le tournage du film. 

Je me suis vraiment sentie dépassée sur Watchmen. J’ai vraiment souffert parce que c’était un film si énorme et j’avais l’impression que je ne savais pas ce que je faisais. Je n’avais pas de préparation et je travaillais avec tous ses merveilleux acteurs qui eux s'étaient préparés comme jamais. J’avais clairement l’impression que je ne méritais pas d’être là. L’impression que je les avais piégés en me faisant caster."

Pourtant convaincante dans le rôle de Laurie Juspeczk, Malin Akerman se sentait inférieure au reste du casting, une situation qui lui a beaucoup pesé. Elle a pris la décision de choisir différemment ses rôles par la suite. "Je ne m’étais pas assez bien préparée parce que je ne savais pas dans quelle direction je voulais aller. Aujourd’hui, quand je choisis un rôle je m’assure que je peux développer et que je le trouve intéressant, et que j’arrive bien préparée." 

Après avoir repris le chemin des comédies romantiques (mais pas que) dans la foulée de Watchmen, Malin Akerman s’épanouit à la télévision depuis quelques années dans la série Billions (Showtime). Plus mature et sereine du haut de ses 41 ans, elle se dit même prête à retenter l’expérience dans le genre comics. "Je serais absolument partante pour refaire quelque chose comme ça. Je suis prête cette fois (rires). J’adorerais faire ça, avoir une seconde chance." Avis aux producteurs de films de super-héros.