DR

Le studio de Transformers n'aurait pas respecté un contrat publicitaire chinois.

On aime souvent se moquer des blockbusters en épinglant leurs placements de produits -vous savez, quand James Bond porte une montre Omega, boit une Heineken et conduit une Aston Martin, ce ne sont pas des choix scénaristiques mais des impératifs dictés par des contrats publicitaires. C'est crucial pour le budget d'un film (même les films indépendants y ont recours), et ça fait partie du jeu hollywoodien. Mais parfois, ça dérape. The Hollywood Reporter nous apprend que Transformers : L'Age de l'Extinction aurait oublié un de ses placements de produit. Et pourtant, il y en a déjà des tonnes dedans, à en juger par ce montage :

L'agence de voyage chinoise Wulong Karst Tourism affirme avoir payé Paramount 750 000 dollars pour que le logo de la société soit visible à l'écran, et rien n'est apparu dans le film terminé. L'agence gère des voyages dans le comté de Wulong, dans la Chine du Sud, où se situe le magnifique karst du même nom : un paysage de grandes falaises accidentées couvertes de végétation, où se déroule le fight entre dinobots et Transformers à la fin de L'Age de l'extinction (qui a été co-produit par China Movie Channel, organe de la République populaire de Chine, et tout son dernier tiers se déroule dans l'Empire du Milieu).

Résultat, Wulong Karst Tourism réclame 27 millions de dollars à la Paramount. Qui réplique en disant que Michael Bay a tourné un spot publicitaire pour la société, et que les accessoires et décors laissés dans le karst pourront servir d'attraction touristique supplémentaire. Au tribunal de Chongqing (la municipalité dont dépend Wulong) de rendre son verdict. En attendant, le studio prépare Transformers 5 (toujours réalisé par Bay avec Mark Wahlberg), Transformers 6 et Transformers 7 qui sortiront en juin 2017, juin 2018 et juin 2019.