Titre original 9
Date de sortie 19 août 2009
Durée 80 mn
Réalisé par Shane Acker
Scénariste(s) Pamela Pettler
Distributeur SND
Année de production 2009
Pays de production Etats-Unis
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Dans un futur proche, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu'ils avaient crées. Sachant l'humanité condamnée, un scientifique créé 9 petites créatures, fragiles et sans défense à partir d'objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s'opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9 a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s'aventurer au cœur du royaume des machines. Ce qu'ils vont découvrir en chemin représente peut-être le dernier espoir de l'humanité.

Offres VOD de Numéro 9

UniversCiné SD HD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
PREMIEREMAX HD PREMIEREMAX 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
VIVA HD VIVA 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Toutes les séances de Numéro 9

Critiques de Numéro 9

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Visuellement, l’univers de Numéro 9 est une accumulation d’influences qui vont de l’expressionnisme au manga en passant par toutes les formes de fantastique. Le cocktail frôlerait la surcharge s’il ne gardait une cohérence soutenue dans
    un registre qui fait inévitablement penser à Coraline, la simplicité graphique en moins. L’ambiance sonore est au diapason, traduisant l‘agressivité des machines arachnéennes par des bruits de lames, de ciseaux, de pinces, de becs et de crochets. L’intensité de cette vision a tendance à masquer la minceur d’un scénario qui n’a pas le temps de développer ses personnages. Le récit y aurait gagné en émotion. On n’est pas encore chez Pixar, mais pour un premier film que personne n’attendait, c’est très réussi.