Nom de naissance Warner Oland
Naissance
Nyby, Suède
Décès
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Il émigre aux États-Unis avec ses parents à l'âge de dix ans. Acteur de théâtre et traducteur des uvres d'August Strindberg, il rencontre le cinéma en 1912, et joue dans Life of John Bunyan et Pilgrim's Progress, que signe Francis Power. Hollywood, qui s'intéresse aux profils exotiques et tout particulièrement asiatiques (voir Forfaiture, C. B. De Mille, 1915) remarque que Warner Oland est parfaitement crédible en « homme jaune ». Deux films de Rowland V. Lee, The Mysterious Dr. Fu Manchu (1929) et The Return of Dr. Fu Manchu (1930), décident de la future carrière de l'émigré suédois. Dès l'année suivante, dans The Black Camel et Charlie Chan Carries On (tous deux de Hamilton MacFadden), Warner Oland endosse la personnalité du détective chinois Charlie Chan, apparu sur les écrans en 1926, mais alors sans succès. Il campe ce personnage dans de nombreuses bandes, dont certaines font preuve de réelles inventions de scénario : Charlie Chan in London (Eugene Forde, 1934), Charlie Chan at the Opera (H. B. Humberstone, 1937), Charlie Chan on Broadway (Forde, id.). À la mort de l'acteur, Sidney Toler le remplace avec, toutefois, un peu moins de succès. Warner Oland apparaît dans plus de cent films, dont le Chanteur de jazz (A. Crosland, 1927), X 27 (J. von Sternberg, 1931) et Shanghai Express (id., 1932).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Charlie Chan A Shanghai Acteur CHAN Charlie
2015 Le Monstre De Londres Acteur Docteur YOGAMI
2015 Shanghai Express Acteur Mr. Henry Chang
2015 Le Voile Des Illusions Acteur le général Yu
2012 Agent X27 Acteur Von Hindau