Nom de naissance Kurt Gerron
Naissance
Berlin (Allemagne)
Décès
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Célèbre « rondeur » de l'écran allemand, il est surtout connu pour son rôle de directeur de la troupe de l'Ange bleu de Sternberg (1930), où il écrase des ufs sur la tête d'Emil Jannings. Mais Gerron avait déjà à son palmarès une dizaine de films, ayant débuté en 1922 (dans Frau Sünde de Fred Sauer) et tourné notamment sous la direction de Richard Oswald, Carl Froelich, Hans Behrendt (en Grande-Bretagne), G. W. Pabst, Anatole Litvak, etc. À partir de 1931, il devient réalisateur, d'abord en Allemagne (Meine Frau, die Hochstaplerin), puis en France (Une femme au volant ; CO Pierre Billon, 1933) et en Hollande. Directeur du Théâtre juif à Amsterdam, il tombe aux mains des nazis, qui le contraignent à tourner en 1944 l'atroce documentaire truqué commandé par Hitler sur le camp de concentration « modèle » de Terezin (Terensienstadt) : Le Führer offre une ville aux Juifs (Der Führer schenkt den Juden eine Stadt). Il meurt en déportation à Auschwitz sitôt le film terminé.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Stupefiants Réalisateur -
2015 Une Femme Au Volant Réalisateur -
2015 Incognito Réalisateur -
2015 Le Chemin Du Paradis Acteur le docteur Kalmus
2015 Son plus grand bluff Acteur le rajah de Johore