La Fille inconnue
Diaphana Distribution

Adèle Haenel enquête chez les frères Dardenne.

 

En compétition au dernier festival de Cannes, La fille inconnue n'a pas offert à Jean-Pierre et Luc Dardenne leur troisième Palme d'or, mais a tout de même reçu un accueil chaleureux. Un “bon cru” pour Première : “Jenny Davin exerce son métier de généraliste dans un quartier défavorisé de la banlieue de Liège. Rigoureuse et intègre, elle voit son quotidien bouleversé par la mort violente d’une jeune femme à qui elle n’a pas ouvert sa porte, un soir de fatigue. La jeune femme médecin n’aura alors de cesse de savoir qui était la victime. Le sujet est magnifique : il est question de culpabilité (autre grand thème cannois, cette année), de la façon dont on l’exorcise et dont on la transmet par maladresse ou par accident. Lors de son enquête, Jenny s’abaissera, puis se grandira, transformant ceux dont elle a croisé la route. C’est une trajectoire mystique, pour ne pas dire christique, que propose La Fille inconnue, film doux et brutal à la fois, simple et complexe, nouvelle plongée mystérieuse dans la psyché féminine que les Dardenne explorent avec leur savoir-faire habituel.”

Adèle Haenel : "Quand on pense film d’auteur, on pense Dardenne"

Sa bande-annonce présente effectivement un portrait de femme intrigant. La jeune docteure jouée par la très juste Adèle Haenel, tient bon malgré les conseils de son entourage. Elle veut comprendre et continue d'enquêter sur cette "fille inconnue". Pour connaître le fin mot de l'histoire, il faudra attendre le 12 octobre.