Nom de naissance Willy Birgel
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Né le 19 septembre 1891 à Cologne en Allemagne, Willy Birgel est l'un des acteurs allemands les plus populaires d’avant et après la Deuxième Guerre mondiale. Initialement comédien de théâtre, il se tourne tardivement vers le cinéma et jouera dans plus de soixante-dix films. Fils d'un artisan orfèvre, Willy Birgel se prédestine tout d'abord à reprendre l'affaire familiale. Son père l'inscrit en conséquence à l'École d'Artisanat et des Arts appliqués à Cologne. Il poursuit ses études à Düsseldorf, à l'Académie des Arts. Toutefois, il fait en secret ses premiers pas sur la scène du théâtre de Cologne. En 1912, la pièce dans laquelle il joue, Heimgeffunden, remporte un vif succès, convainquant ainsi son père de le laisser continuer dans cette voie. Devenu comédien professionnel, il se produit dans les théâtres de Bonn, Dessau et Coblence. La Première Guerre mondiale donne un coup de frein à sa carrière. Blessé en Serbie, il partira pour le front de l'Ouest après sa convalescence et rejoint un régiment de télécommunications. En 1919, Willy Birgel rejoint le Stadttheater d'Aix-la-Chapelle. De 1924 à 1936, il intègre le Nationaltheater de Mannheim et interprète les rôles principaux dans de grands classiques: Faust, Mephisto, Richard III, Henri IV et Hamlet. Ces prestations le rendent très populaire. Willy Birgel attendra ses quarante-trois ans pour s'essayer au cinéma. Il fait ses débuts en 1934 dans Ein Mann will nach Deutschland, dans lequel il joue le rôle secondaire d'un commandant de camp anglais. Évoquant les valeurs du patriotisme, de l'effort physique et du sacrifice de soi, Ein Mann will nach Deutschland met déjà en exergue des qualités chères au régime nazi. Il signe par la suite un contrat avec l'Universum-Film-AG (UFA) et tourne avec les plus grandes stars féminines allemandes. Il décroche la même année son premier rôle principal au cinéma, dans Fürst Woronzeff. Il joue ensuite dans des comédies avec Zarah Leander et Heinrich George. En 1937, Joseph Goebbels, ministre de la Culture et de la propagande nazie, lui décerne le titre de Staatsschauspieler (acteur d'État), la plus haute récompense dans le milieu cinématographique. Star du grand écran, il continue en parallèle sa carrière sur les planches du Volksbühne de Berlin, où il remporte un vif succès. Acteur très populaire, Willy Birgel apparaît également dans plusieurs films de propagande: Unternehmen Michael en 1937, Les frontaliers en 1940, Kameraden et Reitet für Deutschland en 1941. Après la chute du Troisième Reich, les Alliés lui interdisent d'exercer son métier, en raison de sa participation à ces films. Willy Birgel réintègre le monde du cinéma en 1947, à la demande du producteur Erich Pommer, pour tourner Entre hier et demain, un drame de guerre. Sa carrière redémarre avec force. Il se produit dans les plus grands théâtres allemands et joue dans de nombreux films, apparaissant régulièrement aux côtés de l'autre star Hans Albers. Il devient l'un des acteurs préférés de l'après-guerre et interprète principalement des rôles d'homme mûr, de figure paternelle ou de charmeur de l'ancienne époque. Les plus connus de ses films sont Le tigre de Colombo (1953), Des roses pour Bettina (1956), Mémoires d'un médecin pour femmes (1957) et Le prêtre et la jeune fille (1958). En 1955, Willy Birgel affronte son premier et seul véritable échec dans sa carrière. Le long-métrage qu'il réalise, Rosenmontag, ne trouve pas son public. Dans les années soixante, la télévision fait appel à lui et lui offre plusieurs rôles dans des téléfilms. Il poursuit concomitamment sa carrière au théâtre. En 1965, Willy Birgel joue une dernière fois dans un long-métrage, Schonzeit für Füchse. Ce film est pour lui l'occasion de casser quelque peu son image, en interprétant un chasseur écrivain marginal. Il tourne son dernier téléfilm en 1971. Willy Birgel a été gratifié de plusieurs récompenses: le prix Bambi en 1960 et le Filmband in Gold en 1964. En 1966, l'Académie du Cinéma Germanique lui attribue un prix pour l'ensemble de sa carrière. Retiré en Suisse, il meurt d'une crise cardiaque le 29 décembre 1973 à Dübendorf, aux environs de Zurich.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Dans les griffes du tigre Acteur Cameron
2015 Entre Hier Et Demain Acteur CORTY Alexander
2015 Hotel Sacher Acteur Stephan
2015 Paramatta Bagne De Femmes Acteur Lord FINSBURY Albert
2015 La Belle Hongroise Acteur VARY Tibor

Stars associées