Nom de naissance Heinosuke Gosho
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Fils d'une geisha renommée, il étudie l'économie à l'université Keio de Tky, mais choisit bientôt de faire du cinéma. Entré à la Shochiku en 1923, il y devient assistant réalisateur, notamment de Yasujiro Shimazu, et passe à la réalisation en 1925 avec le Printemps des îles du Sud  (Nanto no haru). Après avoir tourné de très nombreux mélodrames à l'atmosphère lyrique la Fiancée du Village  (Mura no hanayome, 1928), il réalise dès 1931 le premier film reconnu pour être intégralement un parlant et un chantant japonais, Madame et voisine / Mon amie et mon épouse (Madamu to nybo), qui devient un grand succès public. Pourtant, sa version de 1933 du roman de Yasunari Kawabata, plusieurs fois porté à l'écran, la Danseuse d'Izu (Izu no odoriko), avec la jeune Kinuyo Tanaka, est encore tournée en muet. Devenu l'un des meilleurs représentants du genre shomin-geki, avec des uvres comme le Fardeau de la vie (Jinsei no onimotsu, 1935), Gosho doit ralentir son rythme de travail pendant la guerre, et aussi lutter contre la tuberculose. Mais, dès la fin des années 40, il refait surface avec plusieurs films typiques du shomin-geki, dont certains parviennent jusqu'en Europe, en particulier Là d'où l'on voit les cheminées (Entotsu no mieru basho, 1953) et Une auberge à Osaka (saka no yado, 1954), qui consacrent une vision humaniste du petit peuple japonais. C'est à cette époque qu'il signe ses films les plus personnels, parmi lesquels on doit retenir essentiellement Croissance (Takekurabe, 1955), histoire caractéristique des débuts d'une jeune geisha de l'époque Meiji, le Corbeau jaune (Kiiroi Karasu, 1957) et les Lucioles (Hotarubi, 1958). Par la suite, comme tant d'autres cinéastes de sa génération, Gosho s'adapta difficilement à l'évolution du cinéma japonais, s'orientant vers toujours plus de sexe et de violence, et ne réalisa qu'épisodiquement des films intéressants : le Banquet/Rébellion du Japon (Utage, 1967). Il était président de l'Association des cinéastes japonais.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 La Femme De La Brume Réalisateur -
1961 Le Fusil de chasse Réalisateur -
1931 Mon épouse et la voisine Réalisateur -