Nom de naissance Eva Dahlbeck
Naissance
Saltsjö-Duvnäs, Suède
Décès
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Élève en 1939 du Théâtre royal d'art dramatique de Stockholm, dont elle deviendra plus tard l'un des grands noms, elle débute à l'écran en 1942 dans un film de Gustav Molander, Chevauchée nocturne (Rid i natt). Elle s'impose progressivement sous la direction de Rune Carlsten, Ake Ohberg, Hasse Ekman, Hampe Faustman, Anders Henrikson, Arne Mattsson et remporte un succès de prestige dans Rien qu'une mère (1949) d'Alf Sjöberg. En 1952, elle est découverte par Ingmar Bergman. Spirituelle, fantasque, mais décidée et impulsive, la blonde Eva Dahlbeck forme dans l'Attente des femmes (1952) et Une leçon d'amour (1954) un couple mémorable avec Gunnar Björnstrand. Bergman saura désormais employer avec beaucoup de bonheur une actrice capable de rendre avec des nuances inégalables certains rôles à la fois souriants et grinçants (Sourires d'une nuit d'été, 1955 ; Toutes ses femmes, 1964), d'autres plus mélancoliques (Rêves de femmes, 1955), d'autres enfin émouvants et dramatiques (Au seuil de la vie, 1958). Lorsque Bergman lui en laisse le loisir, elle apparaît dans Barabbas (A. Sjöberg, 1953), le Dernier Couple qui court (id., 1956, sur un scénario de Bergman), les Petits Riens de l'amour (Kärlekens decimaler, H. Ekman, 1960), les Amoureux (M. Zetterling, 1964). Elle semble vouloir mettre un terme à sa carrière à l'écran à la fin des années 60 après avoir interprété les Chattes (H. Carlsen, 1965), les Créatures (A. Varda, 1966), la Mante rouge (Den røde Kappe, G. Axel, 1967) et Sophie de 6 à 9 (H. Carlsen, id.). Elle est également scénariste (le Meurtre d'Yngsjö d'Arne Mattsson en 1966) et romancière.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1966 Les Créatures Acteur Michèle Quellec
1964 Toutes ses femmes Acteur Adelaide
1957 Au seuil de la vie Acteur Stina Andersson
1955 Rêves de femmes Acteur Susanne
1954 Une leçon d'amour Acteur Marianne Erneman