Nom de naissance Bert Haanstra
Genre Femme
Profession(s) Scénariste
Avis

Biographie

Peintre puis photographe de presse, il devient dans les années 50 aussi célèbre dans son pays que le fut avant la guerre Joris Ivens. Documentariste inspiré, il tourne notamment Miroirs de Hollande (Spiegel van Holland, 1950) et Panta Rhei (1952), fondé sur l'axiome d'Héraclite (« tout s'écoule »), deux courts métrages poétiques d'une inspiration très personnelle. Après quelques films de commande pour la Shell, il signe un étonnant portrait filmé du peintre Rembrandt (Rembrandt, peintre de l'homme, cm, 1956) et remporte plus de vingt récompenses internationales avec Glas (cm, 1958). Il passe ensuite à la fiction avec moins de bonheur. Si la Fanfare (Fanfara, 1958) rappelle certaines comédies britanniques des studios d'Ealing, l'Affaire M. P. (De Zaak M. P., 1960) verse dans un humour très appuyé. On retrouve Haanstra dans ses documentaires de long métrage, le Hollandais (Alleman, 1963) et la Voix de l'eau (De stem van het water, 1967). Il collabore avec Jacques Tati lorsque ce dernier vient tourner aux Pays-Bas des séquences de Trafic (1971).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1995 Rembrandt, peintre de l'homme Réalisateur -
1971 Trafic Scénariste -
1962 Zoo (court-métrage) Réalisateur -
- Glass Réalisateur -