They Don't Care About Us : Spike Lee ajoute des images de Black Live Matter dans le clip de Michael Jackson
Abaca/Epic Records

"Les grandes chansons de protestation ne peuvent pas vieillir", affirme le cinéaste.

24 ans après avoir réalisé deux versions du clip de "They Don't Care About Us" pour Michael Jackson, Spike Lee remonte sa célèbre vidéo protestataire pour y intégrer des images du mouvement Black Lives Matter, des scènes de manifestations relayées cette année dans la presse suite à la mort de George Floyd lors d'une arrestation par des policiers américains. "Les grandes chansons de protestation ne peuvent pas vieillir, commente le cinéaste auprès du magazine Rolling Stones. Ni devenir désuètes ou sans intérêt, car le combat continue. C'est pourquoi They Don't Care About Us reste un titre emblématique durant cette période chaotique, ce monde malade dans lequel nous vivons."

Spike Lee : "La première personne à être morte pour l’Amérique était un homme noir"

Sans doute le morceau le plus politisé de son interprète, "They Don't Care About Us" a eu droit à deux clips mis en scène par le réalisateur de Do The Right Thing, en 1996 : le premier, montrant Michael Jackson au milieu d'une prison en ébullition entrecoupé par des images d'archives de révoltes plutôt hardcores, effraie MTV, qui lui demande une autre version. MJ et Spike acceptent, sans pour autant édulcorer leur propos : ils proposent un montage de séquences tournées dans une favela de Rio. "Une toile de fond qui décuple la portée revendicatrice des lyrics, et peut s'envisager comme une micro Cité de Dieu avec 10 ans d'avance", écrivait Première pour présenter le clip en question dans notre dossier "Les réalisateurs de Michael Jackson".

Michael Jackson, l’homme qui rêvait d’être acteur

Voici les 3 clips. La version brésilienne :

 

La version en prison :

 

La version Black Lives Matter :