Date de sortie 2 octobre 2013
Réalisé par Marion Hänsel
Avec Olivier Gourmet , Marilyne Canto , Adrien Jolivet
Scénariste(s) Marion Hänsel
Distributeur Epicentre Films
Année de production 2013
Pays de production FR
Genre Drame

Synopsis

Un couple séparé depuis quinze ans se retrouve le temps d’un voyage de deux jours pour aller chercher leur fils hospitalisé à l’étranger suite à un grave accident de ski. Que ressentent-ils encore l’un pour l’autre; de l’indifférence, de la rancœur, de la jalousie ? Ou peut-être de la connivence, de l’amitié, qui sait de l’amour. Ce road-movie léger, qui nous emmène de Bruxelles au sommet des Alpes, nous fera découvrir Frans et Lisa deux êtres profondément sincères pour qui nous ne pourrons ressentir que de l’affection.

Offres VOD de La Tendresse

UniversCiné SD UniversCiné 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
Cinemasalademande SD HD Cinemasalademande 4.99 € Louer

Photos de La Tendresse

DR
DR
DR
DR
DR
DR
Epicentre film
Epicentre film
WOLFF JEAN-CLAUDE
WOLFF JEAN-CLAUDE
WOLFF JEAN-CLAUDE
Epicentre film
Epicentre film
Epicentre film
Epicentre film

La Tendresse

La tendresse

La tendresse

Olivier Gourmet dans la tendresse

La tendresse

Affiche Française

La tendresse

Affiche Française

La tendresse

Affiche Française

La tendresse

La tendresse

Olivier Goumet et Marilyne Canto dans "la tendresse"

La tendresse

Sergi Lopez dans le rôle de Léo

La tendresse

La tendresse

Olivier Gourmet dans le film "la tendresse"

La tendresse

La tendresse

La tendresse

La tendresse

Critiques de La Tendresse

  1. Première
    par Renan Cros

    Avec un tel scénario, La Tendresse annonçait un énième règlement de comptes vachard entre ex. Pourtant, alors que les kilomètres défilent, la guerre attendue n’arrive pas. Frans et Lisa ont beau n’être d’accord sur rien, c’est la douceur qui prend le dessus. Marion Hänsel imagine ici un film sans drame, un road-movie léger sur les vestiges d’un couple. Délicatement, sa caméra capte les regards et les petites attentions qui ravivent un quotidien disparu. Pas besoin d’aller fouiller dans le passé de ces deux-là : la réalisatrice ne veut retenir que le meilleur. Mais peut-on vraiment baser un film uniquement sur de bons sentiments ? Si, grâce à la justesse des comédiens, on s’accroche à la sympathie évidente du projet, on regrette qu’il nous frôle plus qu’il ne nous emporte. Cela dit, au milieu de tous ces films pleins de drames et de cris, la route bienveillante de La Tendresse apparaît comme une aire de repos bien méritée.