Date de sortie 22 janvier 2020
Durée 98 mn
Réalisé par Fabrice Du Welz
Avec Thomas Gioria , Fantine Harduin , Benoît Poelvoorde
Scénariste(s) Fabrice Du Welz, Vincent Tavier, Romain Protat
Distributeur les bookmakers The Jokers
Année de production 2019
Pays de production France, Belgique
Genre Thriller
Couleur Couleur

Synopsis

Paul, un jeune garçon solitaire, rencontre Gloria, la nouvelle patiente de la clinique psychiatrique où travaille sa mère. Tombé amoureux fou de cette adolescente trouble et solaire, Paul va s’enfuir avec elle, loin du monde des adultes...

Offres VOD de Adoration

MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 5.99 € Louer 16.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 4.99 € Louer 13.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 4.99 € Louer 11.99  € Acheter

Dernières News sur Adoration

Adoration : Sensible mais bancal [Critique]

Un road-movie initiatique autour de deux enfants en fuite. La sensibilité à vif qui se dégage ne parvient pas à tenir la distance.

Photos de Adoration

Affiche Adoration
The Jokers Films
AFFICHE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
AFFICHE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
AFFICHE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
GALERIE
Les Bookmakers / The Jokers / Panique / Savage Film
Affiche Adoration
AFFICHE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Adoration, affiche

Adoration, affiche

Adoration, affiche

Adoration, affiche

Fantine Harduin (Gloria), Thomas Gioria (Paul)

Fantine Harduin (Gloria), Thomas Gioria (Paul)

Fantine Harduin (Gloria), Thomas Gioria (Paul)

Fantine Harduin (Gloria), Thomas Gioria (Paul)

Benoît Poelvoorde (Hinkel)

Benoît Poelvoorde (Hinkel)

Thomas Gioria (Paul)

Thomas Gioria (Paul)

Thomas Gioria (Paul), Fantine Harduin (Gloria)

Thomas Gioria (Paul), Fantine Harduin (Gloria)

Thomas Gioria (Paul), personnage, Fantine Harduin (Gloria), personnage

Thomas Gioria (Paul), personnage, Fantine Harduin (Gloria), personnage

Adoration, affiche

Adoration, affiche

Fantine Harduin (Gloria), Thomas Gioria (Paul)

Fantine Harduin (Gloria), Thomas Gioria (Paul)

Fantine Harduin (Gloria), Thomas Gioria (Paul)

Fantine Harduin (Gloria), Thomas Gioria (Paul)

Benoît Poelvoorde (Hinkel)

Benoît Poelvoorde (Hinkel)

Thomas Gioria (Paul)

Thomas Gioria (Paul)

Thomas Gioria (Paul), Fantine Harduin (Gloria)

Thomas Gioria (Paul), Fantine Harduin (Gloria)

Thomas Gioria (Paul), personnage, Fantine Harduin (Gloria), personnage

Thomas Gioria (Paul), personnage, Fantine Harduin (Gloria), personnage

Critiques de Adoration

  1. Première
    par Thomas Baurez

    Un jeune garçon en pleine nature joue avec un oiseau tombé du nid. De ses douces mains, il caresse le volatile apaisé. Cette action inaugurale, on le sait, traduit tout ce qui va suivre. Cet oiseau devenu docile va bientôt s’incarner en une jeune fille, Gloria, qui ressemble comme une soeur à Paul, son protecteur. Fabrice du Welz, à l’instar d’un Malick, par exemple, pour peu que le bagage ne soit pas trop lourd à porter, filme cette rencontre comme une caresse. Le monde est un éden, le temps d’un instant. Pour prolonger cet effet foudroyant, il faut fuir. Gloria, prisonnière d’un institut psychiatrique où travaille la mère de Paul, convainc ce dernier de tenter le road-movie. Adoration, le titre ne ment pas. Ces deux-là s’aiment, certes, mais d’un amour pur et chaste tel que le voudraient les dieux. La promesse est belle mais trop partiellement tenue. Il fallait de l’audace pour remettre sur l’ouvrage le genre éculé du road-movie en forme de trip initiatique. Les deux interprètes sont au diapason de l’ensemble. Thomas Gioria, découvert dans Jusqu’à la garde, dégage à nouveau un calme et une sensibilité étonnants au milieu du tumulte. Face à lui, Fantine Harduin (révélée par Happy End d’Haneke) a plus de boulot et doit savoir gérer les tempêtes intérieures de son personnage, qui ont la mauvaise idée de s’extérioriser lors de deux scènes poussives déséquilibrant cette fragile entreprise. Comme un aveu d’échec, la présence forcément encombrante de Benoît Poelvoorde en colonel Kurtz, dans le dernier tiers, vient brouiller les pistes d’un film qui ne sait plus très bien où il doit aller, ni quoi faire de cette jeunesse déboussolée.