South Park réclame l'annulation des Simpson
Comedy

#cancelthesimpsons ou l'énorme tacle à la série culte de Matt Groening.

Ca n'a jamais été l'amour fou, entre South Park et Les Simpson. Mais hier soir, la série trash de Matt Stone et Trey Parker a jeté un pavé dans la mare, à la télé américaine. Au terme de l'épisode 3 de la saison 22, Monsieur Hankey, le petit caca Noël, a déménagé dans une ville "qui accepte encore les racistes, et les êtres terribles comme lui et où les gens ne se soucient pas de bigoterie et de haine". Cette ville, c'est donc Springfield, celle des Simpson.

Pourquoi ? Parce que la série animée est accusée depuis des mois aux USA, de propager un racisme ambiant à travers le personnage d'Apu. Un bad buzz initié par le comédien Hari Kondabolu et son documentaire The Problem With Apu, dans lequel il souligne que le personnage doublé par Hank Azaria est un stéréotype déprimant du peuple indien.

South Park s'est donc emparé du phénomène et a signé cet épisode,"The Problem With a Poo" ("Le problème avec Caca"). Un épisode au bout duquel Mr Hankey retrouve ainsi le propriétaire de Kwik-E-Mart, et qui se finit avec ce message cinglant : #cancelthesimpsons. En d'autres termes, Matt Stone et Trey Parker tentent clairement de lancer un mouvement sur le web, pour contraindre la Fox à annuler Les Simpson.

Mise à jour : si Matt Stone et Trey Parker n'ont pas encore livré d'explications claires au sujet de ce #cancelthesimpsons, certains fans de South Park pensent qu'il s'agit en réalité d'un message à lire en contre-pied. Un faux appel à annuler Les Simpson, à prendre au 3e degré, qui voudrait justement dénoncer la place de plus en plus grande de la censure et du politiquement correct en Amérique. Un message très implicite, qui ferait ainsi écho au #cancelsouthpark utilisé pour faire la promo de la saison 22... À chacun de lire, donc, ce qu'il a envie, dans ce message de conclusion volontairement ambigu.