Un jeune Harrison Ford ré-incrusté dans Solo : A Star Wars Story
Lucasfilm/Deep Fake

Ah, la magie des effets-spéciaux !

Solo : A Star Wars Story a reçu des critiques mitigées depuis sa sortie en mai dernier. Ce spin-off de la saga consacré à la jeunesse du chasseur de primes n'a pas totalement convaincu les fans, notamment à cause de son interprète principal : physiquement, Alden Ehrenreich ne ressemble pas vraiment à son modèle Harrison Ford, et même s'il s'inspire de sa gestuelle et de son côté charmeur pour le rôle, on a souvent l'impression qu'il s'agit de deux personnages différents, et non pas du même héros durant deux époques de sa vie.

Un certain "Derpfakes" a donc décidé de reprendre des extraits de Solo en remplaçant le visage d'Alden par celui de Harrison Ford (une idée qui avait déjà donné lieu à une relecture intéressante de la bande-annonce du film il y a quelques mois). Le résultat, partagé sur YouTube, est plutôt bien fait, surtout quand on sait qu'il ne s'agit pas d'un effet spécial fabriqué minutieusement plan par plan mais d'une création faite par une intelligence artificielle, Deep Fake, qui colle "automatiquement" un visage donné sur un autre, s'adaptant à ses mouvements. C'est notamment efficace à la fin, lorsque Solo approche de Lando : le personnage sort de l'ombre et le visage d'Alden disparaît presque complètement sous celui de Ford. D'ailleurs, le créateur de cette vidéo promet que si ce montage connaît un certain succès sur la toile, il fera la même chose avec Lando, en incrustant un jeune Billy Dee Williams sur Donald Glover. Reste que même avec leurs visages originaux, Solo et Lando auront la voix de leurs comédiens actuels…

Donald Glover a peur d'être ressuscité en numérique dans les futurs Star Wars

Cette vidéo interpelle aussi les fans de Star Wars, à l'heure où l'on sait que Lucasfilm a le droit de réutiliser l'apparence des acteurs de la saga pour leurs futurs films. On se demande alors à quoi aurait ressemblé Solo : A Star Wars Story si Ron Howard avait utilisé la même technologie que sur Rogue One, où Leia et Tarkin apparaissaient jeunes. Pour l'instant, cette technologie est au coeur de courtes scènes dans les blockbusters de Disney (pas que pour les Star Wars, d'ailleurs, on retrouve la même chose dans les Marvel ou au sein du dernier Pirates des Caraïbes), mais sera-t-elle un jour employée pour rajeunir et/ou ressusciter un(e) comédien(ne) durant un long métrage entier ?

C'est officiel : Carrie Fisher ne sera pas recréée en numérique dans les futurs films Star Wars