Pirates des Caraïbes : "En écrivant le personnage de Jack Sparrow, j'avais Hugh Jackman en tête"
Warner Bros/Disney
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow
Disney
Pan Hugh Jackman
Warner Bros
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow
Disney
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow
Disney
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow
Disney
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow
Disney
Pirates des Caraïbes : "En écrivant le personnage de Jack Sparrow, j'avais Hugh Jackman en tête"
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow
Pan Hugh Jackman
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow
Pirates des Caraïbes Jack Sparrow

Johnny Depp n'était pas (du tout) le premier choix de Disney !

Le premier volet de Pirates des Caraïbes revient ce soir sur W9. Retour sur la création de ce film d'aventure très réussi signé Gore Verbinski, et surtout sur celle de son personnage emblématique, Jack Sparrow. On le sait, elle n'a pas été de tout repos !

Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl, le film qui a relancé le genre pirates

Au début des années 2000, le genre des films de pirates était franchement passé de mode, et quand le producteur Jerry Bruckheimer (Top Gun, Armageddon…) a voulu tirer un long métrage de la célèbre attraction du studio, il a essuyé de nombreuses critiques. En révélant quel acteur il rêvait d'embaucher, même les pontes de la firme ont hésité. Ils étaient frileux à l'idée de voir Johnny Depp, comédien phare des films indé et des rôles "bizarres" (Edward aux mains d'argent, Ed Wood etc.), devenir la star de leur blockbuster, qu'ils espéraient décliner en saga si le premier volet était un succès.

Les inspirations les plus folles de Johnny Depp pour ses rôles : George Bush, Iggy Pop, Pépé le Putois...

"Je voulais vraiment Johnny, expliquait ainsi Bruckheimer à Jimmy Kimmel, en 2016. L'idée de faire un film de pirates basé sur une attraction semblait complètement folle, et la presse s'est déchaînée contre nous quand on a annoncé le projet. L'idée, c'était de prendre quelqu'un qui allait complètement à l'opposé de ce à quoi on pouvait s'attendre. À l'époque, Johnny était considéré comme un acteur de films artistiques comme Edward aux mains d'argent. On s'est dit qu'en le choisissant, le public allait se faire une idée très différente du film. Je suis allé le voir en France, je lui ai montré des storyboards, on a dessiné des décors du film pour lui, et il a trouvé ça très cool. Il venait d'avoir une fille, Lily-Rose. Et il voulait faire un film pour elle".

Pourtant, en écrivant le rôle, le scénariste Stuart Beattie imaginait un autre comédien dans le costume du pirate : "En écrivant le personnage de Jack Sparrow, j'avais Hugh Jackman en tête", révélait-il en 2010. Celui-ci n'a pas été engagé, mais il connaissait déjà un grand succès grâce à une autre saga, X-Men, dans laquelle il incarnait Wolverine depuis l'an 2000. Il a finalement joué dans Australia (2008), écrit par Beattie, et surtout, il a eu droit à son incarnation de pirate extravagant quelque temps plus tard, en 2015, sous la direction de Joe Wright : dans Pan, Hugh incarne le mythique Barbe Noire face à Garrett Hedlund en jeune Crochet.

Hugh Jackman : "Pan réinvente une histoire que tout le monde pensait connaître"

Au moment où le scénariste faisait cette révélation, Johnny Depp revenait de son côté sur son embauche "forcée" par Disney dans Vanity Fair. S'amusant du fait de s'être inspiré de Keith Richards et de Pépé le Putois pour donner vie à son anti-héros, il détaillait que si le boss du studio aux grandes oreilles, Dick Cook, avait fini par faire confiance à Bruckheimer, autour de lui, certains "ne pouvait pas supporter" son interprétation "bigger than life" de Jack. Une directrice lui a même demandé si son personnage était gay, ce à quoi Depp a répondu : "Tous mes personnages sont gay !"

Malgré toutes ces tensions en coulisses, Verbinski a réussi sa Malédiction du Black Pearl, concoctant un film d'aventure divertissant et visuellement impressionnant. Promesse tenue : Pirates des Caraïbes a effectivement permis au comédien de se lâcher, et ça a payé puisqu'il a connu un grand succès au box-office. Depp a ensuite repris le rôle régulièrement, jusqu'au cinquième épisode, en 2017, même s'il a hésité à abandonner la franchise en 2009, lorsque Dick Cook a quitté Disney : "Tout dépendra de la qualité du scénario, mais mon enthousiasme pour ce projet est désormais sévèrement plombé", lâchait-il en pleine préparation de La Fontaine de Jouvence. Aujourd'hui touché par différents scandales (il aurait frappé son ex-femme Amber Heard, serait lourdement endetté et alcoolique), l'acteur pourrait être évincé de la saga : le sixième épisode semble s'écrire sans lui, sous forme de reboot.

La saga Pirates des Caraïbes finalement rebootée ?