Ophélie Bau
Quat’Sous Films

L’actrice avait quitté la salle en pleine projection du film très sulfureux d’Abdellatif Kechiche.

L’affaire avait fait les choux gras de la presse. Ophélie Bau, l’actrice principale de Mektoub My Love : Canto Uno, avait quitté précipitamment la projection cannoise d’Intermezzo, la suite très sulfureuse du film d’Abdellatif Kechiche. La Montpelliéraine, qui n’avait d’ailleurs pas souhaité expliquer son départ, n’avait pas non plus assisté à la conférence de presse le lendemain avec l’équipe du film. L’attaché de presse de l’actrice de 27 ans prétextait à l’époque un tournage. Mais pour la première fois depuis le dernier Festival de Cannes, Ophélie Bau a accepté d’expliquer son geste, sur le plateau de Clique, présenté par Mouloud Achour et diffusé le 7 février.  

"C’était une histoire de contrat pas respecté, affirme la jeune femme visiblement mal à l’aise. En fait, j’ai pas voulu assister à la projection parce que j’étais pas d’accord avec ce qui allait être projeté. Enfin… Pas dans l’intégralité. Donc j’y pas assisté." L’actrice n’en dit pas plus, mais on devine qu’elle fait référence à une scène particulièrement crue du film. Une scène de cunnilingus non-simulée avec l’acteur Roméo de Lacour, longue de 13 minutes, qu’elle n’a pas été autorisée à voir avant la première.

Cinq semaines après la polémique, le réalisateur de La Vie d’Adèle était sorti de son silence dans une lettre adressée à l’agent de l’actrice, où il disait consentir à supprimer certains plans : "J'invite volontiers Ophélie à la table de montage pour me signifier précisément ce qui choque sa pudeur et je m'engage, dans la mesure du possible, à éliminer dans le montage du film les plans qui la gêneraient encore. Ce n'est après tout que du cinéma".

Reste à savoir si la scène du film - dont on ne connaît toujours pas la date de sortie, ni si il sortira au cinéma - sera bien modifiée au montage.  

Mektoub my love : L’agent d’Ophélie Bau répond à Kechiche