DR

Le film de Danièle Thomson s'intéresse à l'amitié passionnelle entre les deux grands artistes.

Paul Cézanne et Emile Zola se sont connus sur les bancs de l'école à Aix-en-Provence. Ils ont tout partagé, le goût des arts, leurs rêves de gloire, leurs femmes... Mais l'un a réussi de son vivant, l'autre pas - ce qui n'a pas laissé leur amitié intacte. Danièle Thompson a choisi de filmer l'amitié passionnelle entre le peintre et l'écrivain du point de vue de Zola, mais pour mieux s'intéresser à Cézanne : son égo, sa haine de soi, ses tourments d'artiste raté, sa jalousie envers son ami d'enfance qui, pour lui, s'est embourgeoisé. Et sa colère de s'être vu dans les yeux de l'auteur quand il découvre L'Oeuvre, dont il comprend qu'il est le héros tourmenté.

Filmé en grande partie sous le soleil de Provence, Cézanne et moi met face à face Guillaume Gallienne (Cézanne) et Guillaume Canet (Zola) à différentes époques de leur vie.

Sortie en salles le 21 septembre prochain.