Toutes les critiques de Le Voyage d'Arlo

Les critiques de Première

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Rarement on a vu chez Pixar film aussi droit-au-but, aussi direct et évident. Bien sûr, techniquement, c'est l'hallucination : le photoréalisme des décors est tout bonnement dingue, on a réellement l'impression que la caméra se balade dans les forêts des Appalaches, le contraste avec les personnages cartoon et souples est fort mais plutôt réussi (...) Mais on ne demande pas du réalisme fou à un film d'animation. Pas que. On lui demande du style (...) La baffe technique d'Arlo est aussi sa limite.

    Le secret de la réussite des plus grands Pixar est moins à chercher dans le souci technique que dans la perfection du storytelling, de la science du récit (...) L'histoire d'Arlo est composée de déjà vu. Dès le premier acte Petite maison dans la prairie avec le papa fort et sentencieux qui enchaîne les phrases fortune cookie, on sait où le film va nous emmener et comment il va se terminer. Et pour arriver à sa conclusion, Arlo va enchaîner une série de rencontres mal cousues, qui donnent l'impression de voir le work in progress. Certaines scènes sont même complètement absurdes. Le passage avec le dinosaure clodo Collectionneur est un grand moment (...) On ne verra plus ce personnage de tout le film. Une rencontre qui dure, qui dure et qui sert à quelque chose au fond (donner un nom au petit humain) mais qui laisse penser que le film est une succession de saynètes écrites sur des post-its collés au milieu de l'odyssée d'Arlo. Une scène, une épreuve, un bonus, et on continue.

    (...) Arlo va de toutes façons faire un triomphe ; il se consomme facilement, sa finalité est absolument évidente, son message totalement limpide ("affronte ta peur et tu deviendras grand", à comparer avec la superbe subtilité de Vice Versa qui aura laissé de nombreux enfants sur le bord du chemin), sans jamais de second degré ni de sous-entendus. Et, très peu accessoirement, les dinosaures font vendre (coucou Jurassic World). Les quelques plans sublimes à la fin, qu'on ne spoilera pas, ne changent pas l’impression d’ensemble. Vite consommé, vite oublié, Le Voyage d'Arlo rappelle que Pixar est capable du meilleur et du moins bon.

Les critiques de la Presse

  1. Le Parisien
    par Renaud Baronian

    Chaque élément de ce décor naturel époustouflant a été fignolé au détail près (...) Cet écrin, visible à chaque seconde à l'écran, apporte une nécessaire touche de réalisme à une histoire farfelue. A tel point que l'on finit par y croire, et qu'on se laisse emporter par le charme des personnages.

  2. MyTF1News
    par Yves Grosjean

    Un merveilleux Pixar qui enchantera petits et grands. 

  3. CinémaTeaser
    par Aurélien Allin

    Cette perfection technique et ce brio de mise en scène, alliés à la densité des thématiques, font d’ARLO un spectacle souvent détonant dans l’animation actuelle, ne visant pas tant l’efficacité ou l’unanimité que l’immersion, en suspension, d’un spectateur que l’on chamboule autant que le héros-titre. 

  4. Detroit News
    par Tom Long

    Tom Long, Detroit News, 3/4 Ok, ça ne repousse pas les limites de l'art de la narration, mais il fait le job. 

  5. The Wrap
    par Inkoo Kang

    Un film fantastique et fréquemment exaltant qui met en valeur les plus grandes forces de Pixar : la virtuosité technique, l'émotion, le charme du mélange des styles et un sens de l'humour taquin qui profite au maximum du fait que ce soit un film animé. 

  6. San Francisco Chronicle
    par Peter Hartlaub

    Le Voyage d'Arlo a un concept original, un poids émotionnel désarmant et le visuel le plus impressionnant de l'histoire du cinéma d'animation.

  7. Toronto Sun
    par Bruce Kirkland

    Le Voyage d'Arlo est un bon film pour un public jeune - et pour les parents qui veulent partager une fable morale préhistorique avec leurs enfants.

  8. Direct Matin
    par La rédaction de Direct Matin

    Dans la pure tradition du récit initiatique, le film déploie une morale simple et directe, immédiatement accessible aux plus jeunes. En outre, l’animation est tout bonnement féerique.

  9. Clapmag.com
    par Gauthier Moindrot

     Pour Spot, et cette touchante complicité qui se met progressivement en place, Le Voyage d’Arlo mérite qu’on y prenne part. Les yeux fermés, et le cœur ouvert.

  10. Les Inrocks
    par Théo Ribeton

    Anecdotique, le film l’est certainement si l’on repense à l’architecture mentale étourdissante de Vice-versa, mais il y demeure une volonté de surprendre, d’inventer, de sortir de soi-même, qui mérite mieux que l’indifférence.

  11. Wall Street journal
    par Joe Morgenstern

    Ce film Pixar n'est pas révolutionnaire mais il est sincère, attachant et visuellement splendide. Les enfants vont sans nul doute l'adorer. 

  12. Le Monde
    par Noémie Luciani

    Dans Arlo, le dinosaure est le vieil habitant d’un monde où l’homme, qui vient d’y surgir, n’est encore qu’une drôle de petite bête… ou presque. C’est dans ce "presque" que se trouvent toute la fraîcheur et la finesse d’Arlo.

  13. Slate (US)
    par Dan Kois

    Je n'ai pas tout aimé dans Le Voyage d'Arlo, mais j'ai adoré visiter le monde crée par Pixar. 

  14. Le Monde
    par Cécile Mury

    Le plus savoureux, dans cette aventure attachante, mais bien moins riche et novatrice que le récent Vice versa, est l'inversion des rôles. Ici, l'animal de compagnie, c'est l'humain (...)

  15. Libération
    par Clément Ghys

    Malgré les probables prouesses technologiques avec lesquelles il a été façonné, le Voyage d’Arlo est un film très classique, aux déroulé et sentiments vus et revus.

  16. Associated Press
    par Jake Coyle

    Si l'histoire est inégale, le paysage est toujours impeccable.  

  17. Metronews
    par Marilyne Letertre

    Peu bavard, d’un réalisme visuel à couper le souffle et rythmé par l’humour et l’action nécessaires au genre, ce film d’animation enchantera et attendrira à n’en pas douter le jeune public auquel il se destine. 

  18. Washington Post
    par Stephanie Merry

    Si on le prend seul, le film a l'air bien, mais il ne faut pas le comparer avec ses aînés plus efficaces.

  19. Nouvel Obs
    par La rédaction du Nouvel Obs

    Cette seconde production Pixar de l’année a un défaut principal : elle arrive après l’extraordinaire Vice-Versa. L’imaginaire du Voyage d’Arlo n’est pas aussi riche ni sa mise en scène aussi brillante. 

     

  20. Le JDD
    par Stéphanie Belpêche

    Si la trame plus simple que celle de Vice-Versa, la précédente pépite de Pixar, et destinée à une cible plus jeune, mais toujours chargée en émotion.

  21. Critikat.com
    par Benoît Smith

    Le Voyage d’Arlo sonne comme un avertissement : la magie Pixar, si elle existe, n’est pas une loi régissant tous les films, mais un espoir de chacun.

  22. Newsday
    par Rafer Guzman

    Sur le plan technique, Le Voyage d'Arlo est le plus éblouissant Pixar jamais fait. Mais du côté de l'histoire, c'est de loin le plus faible. 

  23. Chicago Sun Times
    par Richard Roeper

    Incohérent et étrange, Le Voyage d'Arlo est un Pixar de seconde zone. 

  24. A voir à lire
    par Frédéric Mignard

    Mou, ennuyeux, en quête d’un récit palpitant, Le Voyage d’Arlo cherche une autre voie, celle d’un concept auteurisant, où l’animation servirait à brosser le peinture d’une Amérique profonde à la Malick, misant davantage sur la majesté de paysages reconstitués époustouflants, que sur l’animation pertinente des personnages (...)