Le Code
France Télévisions

Le créateur Cherif revient avec une nouvelle série judiciaire avec une petite touche personnelle, mais reprend quand même tous les poncifs du genre.

Il connaît parfaitement les codes de la fiction de France Télévisions. Après avoir cartonné avec Cherif, Lionel Olenga est de retour avec un drama judiciaire présenté à Séries Mania dans le cadre de la Compétition Française.

Le Code, c'est l'histoire d'un cabinet d'avocats de Lille, avec à sa tête un ancien ténor du barreau parisien. Maître Idriss Toma a été pendant des années le défenseur des multinationales. Pour ne pas dire des salauds, comme cette grosse entreprise de peinture accusée d'avoir provoqué des cancers chez des dizaines de patients. Après avoir gagné le procès et privé les familles des victimes d'un certain sentiment de justice, Idriss se fait tirer dessus dans son bureau par un mari veuf désespéré. Passé à deux doigts de la mort, il décide de changer. Il va désormais plaider pour les plus démunis, les causes perdues, et tenter de s'offrir un semblant de rédemption avant une mort certaine qui l'attend au coin du bois : un éclat de balle coincé dans sa tête finira par le tuer, il le sait.

Le concept est original, amusant. Mais il est finalement assez peu exploité. Passé les 10 premières minutes, Le Code se met en marche automatique et vient nous raconter la vie quotidienne d'un cabinet, une équipe soudée avec ses vieux de la vieille et ses jeunes talents. La team est bien incarnée, les personnages bien dessinés. Et puis il y a quelque chose de The Good Fight dans cette manière d'aborder le "legal drama" du côté de ce qui est juste. Droit. Honorable.

Mais Le Code a quand même bien du mal à sortir des archétypes du genre. Tout est très convenu. Les dialogues ne sonnent pas toujours justes. Et d'affaire de la semaine en affaire de la semaine, on a un peu de mal à voir ce que ce Code-là apporte de réellement novateur à la section judiciaire.

Le Code, diffusé prochainement sur France 2.