DR
PATRICK WYMORE
Tina Lau / PR Photos

Mais qu'est devenue... Heather Locklear ?

STR

Tina Lau / PR Photos

Il existe de nombreux artistes qui connaissent un immense succès pendant une courte période. Ce succès peut se caractériser par exemple par quelques films qui ont triomphé à une certaine époque, une couverture médiatique énorme à un moment donné, ou un Oscar de la meilleure actrice pour un rôle isolé. Et puis soudain, plus rien (ou presque), ces artistes tombent subitement dans l'oubli et l'anonymat aussi vite qu'ils ont attiré la lumière. Ils disparaissent de l'écran radar sans rien laisser d'autres que des souvenirs plein la tête, des souvenirs nostalgiques de cinéphiles et de fans de séries télé.Parfois dû à un retrait choisi, tout simplement pour changer de vie, élever des enfants, ou évoluer vers d'autres sphères. Ou à l'opposé, ce retrait peut être provoqué à cause du vieillissement, du temps qui passe, et donc, du manque d'intérêt des studios et des productions. Ces disparitions soudaines sont d'autant plus surprenantes qu'elles se développent d'une façon exponentielle avec le temps. En effet, aujourd'hui, combien de Mary Elizabeth Mastrantonio, de Meg Ryan, ou de Rebecca de Mornay presque oubliées pour une Meryl Streep toujours au sommet ? Une carrière est un travail de longue haleine, un investissement perpétuel. Et il faut compter sur une bonne dose de chance aussi.A travers cette rubrique baptisée "Mais qu'est devenu(e)... ?", nous vous proposons régulièrement de vous replonger dans une époque, une période, une filmographie, une histoire. Celle d'un comédien ou d'une actrice qui aura marqué le septième art ou le petit écran de son empreinte avant de disparaître aussi vite qu'il ou qu'elle était venu(e).Mais qu'est devenue... Heather Locklear ?De Dynastie à Melrose Place en passant par Hooker, Heather Locklear a été la vedette de plusieurs sitcoms cultes produites par Aaron Spelling dans les années 80 et 90. Depuis qu'Aaron Spelling a passé l'arme à gauche et que le brushing bouffant n'est plus à la mode, la séduisante quinquagénaire alterne tournages de téléfilms, petits rôles au cinéma et cameos dans des séries télévisées, bien déterminée à ne pas sombrer dans l'oubli même si c'est désormais Ava, sa fille mannequin de 17 ans, qui lui vole la vedette.Née le 25 septembre 1961 dans la banlieue de Los Angeles, Heather Deen Locklear baigne dans les coulisses de l'industrie, sa mère étant productrice chez Disney. La jeune fille blonde comme les blés découvre qu'elle aime la caméra en participant à des shootings photos et en jouant dans des publicités alors qu'elle est étudiante à l'université UCLA. Grâce à son physique de jeune fille californienne saine, elle décroche rapidement des petits rôles à la télévision et fait son baptême de feu dans CHiPs, délaissant définitivement des études.C'est à Aaron Spelling qu'elle doit sa célébrité. Le roi de la série télé la choisit pour jouer la vile et vénale Sammy Jo dans Dynastie, le soap opera concurrent de Dallas, en 1981. Un an plus tard, rebelote, le producteur lui confie le rôle principal de la série Hooker. Heather Locklear se retrouve au premier plan de deux séries diffusées simultanément sur la même chaîne, ABC. Si les fans de Dynastie aiment la détester, dans Hooker, elle joue une gentille fliquette, ce qui lui permet de conserver une image populaire auprès du public et de ne pas être uniquement associée à un personnage de garce.C'est pourtant dans ce rôle qu'elle est la plus crédible. Au terme des 127 épisodes de Dynastie pendant lesquels elle a peaufiné son image de manipulatrice au sex-appeal ravageur, Heather Locklear s'essaye à d'autres genres. En 1989, elle tient le rôle féminin principal du film fantastique La Créature du Lagon : Le Retour face à Louis Jourdan mais tout ce qu'elle récolte, c'est un Razzie Award de la Pire Actrice. Le début des nineties est difficile pour la starlette, qui fait les choux gras des tabloïds à cause son mariage tumultueux avec le rockeur Tommy Lee (qui épousera plus tard Pamela Anderson). Cocaïne, scandales, débauche : Heather Locklear mène un traun de vie sex, drugs and rock'n'roll et sa carrière en pâtit.En 1993, elle divorce de Tommy Lee. C'est également l'année où Aaron Spelling se rappelle à son bon souvenir et lui propose de rejoindre la distribution de Melrose Place, spin-off de la série Beverly Hills. Elle y campe Amanda Woodward, une patronne ambitieuse et odieuse qui ne recule devant aucun coup bas et fait la misère à ses collaboratrices. Prévu à l'origine pour apparaître dans quatre épisodes, le personnage plaît tellement qu'Heather Locklear signe pour l'intégralité du soap opera, jusqu'à sa déprogrammation en 1999. Bien qu'elle ait joué dans 199 épisodes de Melrose Place, l'actrice est systématiquement créditée en tant que special guest.Dès l'arrêt de Melrose Place, la star devenue l'emblème de la télévision des années 90 enchaîne avec Spin City, où elle donne la réplique à Michael J. Fox puis Charlie Sheen de 1999 à 2002. Entre temps, Heather Locklear a épousé Richie Sambora, le leader du roupe Bon Jovi, avec qui elle a eu une fille, Ava, née en 1997 et tout va bien dans le meilleur des mondes.Mais au milieu des années 2000, la star yankee connaît un nouveau passage à vide. Crise de la quarantaine ? Malgré des apparitions dans de nombreuses séries telles qu'Ally McBeal, Scrubs, Mon Oncle Charlie ou Hannah Montana qui lui permettent de maintenir son luxueux train de vie, Heather sombre dans la dépression. Elle divorce de Richie Sambora en 2006. Deux ans plus tard, elle est internée pendant 4 semaines afin de soigner son addiction aux anxiolytiques et combattre ses troubles psychologiques, après un appel de son médecin au 911 signalant ses intentions suicidaires.En 2009, dix ans après l'arrêt de Melrose Place, la star a l'opportunité de revenir sous le feu des projecteurs grâce au remake Melrose Place : Nouvelle Génération. Mais la recette ne prend plus et même la perfidie d'Amanda Woodward ne suffit pas à sauver le show du naufrage : il est arrêté au bout d'une seule et unique saison. L'actrice a bien failli prolonger un peu de ce rêve américain en annonçant en 2011 ses fiançailles - dans la vraie vie - avec Jack Wagner, un autre ancien de la série. Mais côté coeur aussi, Heather Locklear essuie un échec et le mariage n'aura jamais lieu.Depuis, l'ex garce la plus populaire du petit écran fréquente un chirurgien esthétique et ça se voit. Traits tirés, pommettes gonflées et front lissé, l'actrice ressemble à toutes les quinquagénaires botoxées de Beverly Hills mais ça ne l'a pas empêchée d'apparaître dans le film d'horreur parodique Scary Movie 5 ni de jouer un des personnages secondaires de la série Hot in Cleveland, diffusée en France sur Chérie 25, depuis 2012.