Les 7 Mercenaires : Photo Chris Pratt, Denzel Washington, Ethan Hawke, Lee Byung-Hun, Manuel Garcia-Rulfo
Sony

Le réalisateur a été ému en découvrant qu'il lui avait composé la musique de son western.

Alors que le western de John Sturges vient de fêter ses 65 ans, France 3 rediffusera ce soir Les Sept Mercenaires... version moderne. L'occasion de repartager une belle anecdote racontée par son réalisateur quelques mois avant sa sortie au cinéma, en 2016.

Antoine Fuqua (Training Day, Equalizer, La Rage au ventre) a eu l'immense surprise de découvrir que quelque temps avant son tragique décès lors d'un accident d'avion, James Horner avait pris le temps de composer la bande originale de son nouveau film, The Magnificent Seven. Ce remake des Sept Mercenaires représente donc le dernier score du musicien, à qui l'on doit notamment les BO de Titanic, Aliens ou encore Braveheart.

Que vaut le remake des Sept mercenaires ?

En pleine post-production du film, en juillet 2015, le réalisateur confiait à NPR que James Horner l'avait "appelé un dimanche, après avoir vu le premier montage (La Rage au ventre, NDLR). Je lui ai dit que je n'avais pas d'argent car ce n'était pas un film à gros budget. Et il m'a dit qu'il aimait le film, la relation père-fille (...) Et il l'a fait pour rien, il a payé son équipe avec son propre argent. Et il y a quelques jours, son équipe est venue à Bâton-Rouge, et ils m'ont apporté la musique de The Magnificent Seven. Il l'avait déjà écrite pour moi en se basant sur le script". Un choc pour Fuqua, qui expliquait que Horner lui avait fait une "surprise. Je crois que c'était un cadeau. Ils sont venus et ils m'ont dit : 'Antoine, James a écrit la musique pour The Magnificent Seven et c'est splendide' ".

Simon Franglen, qui avait collaboré avec lui sur Titanic ou Avatar, a complété le score, qui est effectivement l'un des points forts du film porté par Denzel Washington, Chris Pratt, Vincent D'Onofrio ou Ethan Hawke.

Bande-annonce :

Pourquoi Denzel Washington est éternel