Date de sortie 12 février 2020
Durée 88 mn
Réalisé par Manèle Labidi
Avec Golshifteh Farahani , Majd Mastoura , Aïsha Ben Miled
Scénariste(s) Manèle Labidi
Distributeur Diaphana Distribution
Année de production 2019
Pays de production France, TUNISIE
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

Après avoir exercé en France, Selma, 35 ans, ouvre son cabinet de psychanalyse dans une banlieue populaire de Tunis. Au lendemain de la Révolution, la demande s'avère importante dans ce pays « schizophrène ». Mais entre ceux qui prennent Freud et sa barbe pour un frère musulman et ceux qui confondent séances tarifées avec "prestations tarifées", les débuts du cabinet sont mouvementés… Alors que Selma commence enfin à trouver ses marques, elle découvre qu'il lui manque une autorisation indispensable pour continuer d'exercer…

Offres VOD de Un divan à Tunis

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Un divan à Tunis

Dernières News sur Un divan à Tunis

Golshifteh Farahani : « La comédie et moi »

L’héroïne d’Un divan à Tunis - dispo en VOD après son succès en salles – raconte sa relation à un genre qu’elle a peu arpenté

Sonic double tous ses concurrents

Un Divan à Tunis, Le Prince oublié et La fille au bracelet démarrent pourtant bien.

Photos de Un divan à Tunis

GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
AFFICHE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
AFFICHE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
Diaphana Distribution
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Hichem Yacoubi (Raouf), Golshifteh Farahani (Selma)

Hichem Yacoubi (Raouf), Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Amen Arbi (Haroun), Golshifteh Farahani (Selma)

Amen Arbi (Haroun), Golshifteh Farahani (Selma)

Hichem Yacoubi (Raouf), Golshifteh Farahani (Selma)

Hichem Yacoubi (Raouf), Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Amen Arbi (Haroun), Golshifteh Farahani (Selma)

Amen Arbi (Haroun), Golshifteh Farahani (Selma)

Hichem Yacoubi (Raouf), Golshifteh Farahani (Selma)

Hichem Yacoubi (Raouf), Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Golshifteh Farahani (Selma)

Amen Arbi (Haroun), Golshifteh Farahani (Selma)

Amen Arbi (Haroun), Golshifteh Farahani (Selma)

Critiques de Un divan à Tunis

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Si beaucoup ont choisi de traiter la période post-Printemps arabe sous l’angle du drame politique, Manele Labidi a opté pour la comédie à l’occasion de son premier long métrage. On y suit une psy qui, après dix ans à Paris, rentre en Tunisie exercer son métier pour aider les citoyens d’une banlieue populaire à gérer le stress lié aux bouleversements en cours. Pleine de bonne volonté, elle va cependant devoir composer avec la perplexité de ces habitants pour qui demander de l’aide constitue un aveu de faiblesse et des obstacles administratifs en cascade, riches en situations surréalistes. Un divan à Tunis raconte un pays en transition par le prisme majoritaire des femmes. Et pointe par l’absurde ces traditions si difficiles à faire voler en éclats, même par un vent de liberté. Avec dans le rôle central, Golshifteh Farahani, toujours aussi subtile et rayonnante.