Titre original Harcheck Mi Headro
Date de sortie 25 février 2015
Réalisé par Keren Yedaya
Avec Tzahi Grad , Yaël Abecassis , Maayan Turjeman
Scénariste(s) Keren Yedaya
Distributeur Sophie Dulac Distribution
Année de production 2015
Pays de production IL
Genre Drame

Synopsis

Moshe et Tami sont en couple. Moshe a cinquante ans, Tami est à peine entrée dans la vingtaine. Ils vivent une relation cruelle dont Tami ne semble pas pouvoir se libérer. Tami et Moshe sont père et fille.Adaptation du roman Loin de son absence de Shez

Offres VOD de Loin de mon Père

UniversCiné HD SD UniversCiné 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter

Toutes les séances de Loin de mon Père

Photos de Loin de mon Père

DR
DR
Sophie Dulac Distribution / Transfax Films Production / Bizibi Productions / Riva Filmproduktion
Sophie Dulac Distribution / Transfax Films Production / Bizibi Productions / Riva Filmproduktion
Sophie Dulac Distribution / Transfax Films Production / Bizibi Productions / Riva Filmproduktion
Sophie Dulac Distribution / Transfax Films Production / Bizibi Productions / Riva Filmproduktion
Sophie Dulac Distribution / Transfax Films Production / Bizibi Productions / Riva Filmproduktion
Sophie Dulac Distribution / Transfax Films Production / Bizibi Productions / Riva Filmproduktion

Loin de mon Père

Loin de mon Père

Loin de mon Père

Loin de mon Père

Loin de mon Père

Loin de mon Père

Loin de mon Père

Loin de mon Père

Critiques de Loin de mon Père

  1. Première
    par Eric Vernay

    Le nouveau film de Keren Yedaya affiche une volonté assumée : celle de disséquer la violence et la complexité d’un inceste en étudiant les sentiments contradictoires d’une jeune fille pour un père qui est aussi son bourreau. Malgré les sévices qu’elle subit, la victime renforce involontairement les murs de sa propre geôle. Malheureusement, af n de décrire l’ambivalence de cette relation de maître à esclave, la réalisatrice israélienne se croit obligée d’aligner les scènes éprouvantes. Entre deux moments chocs (viol, scarifi cation, gangbang balnéaire…) viennent s’intercaler des plans fi xes interminables sur le quotidien déprimant de l’héroïne, par ailleurs boulimique, qui passe son temps à se brosser les dents. Diffi ile à la longue d’éprouver de l’empathie pour ce "film à message" par trop complaisant.