Toutes les critiques de La Porte de l'enfer

Les critiques de la Presse

  1. A voir à lire
    par Virgile Dumez

    Véritable festin visuel, le métrage est une extraordinaire explosion de couleurs vives harmonieusement agencées. (...) A goûter sans aucune modération.

  2. Pariscope
    par Virginie Gaucher

    Mélodrame à triangle sentimental, sublimé par le hiératisme des interprètes, la lenteur de l'action, le raffinement des couleurs. En décernant, en 1954, la Palme d'or au film de Teinosuke Kinugasa, « La porte de l'enfer », Jean Cocteau déclara y avoir vu « les plus belles couleurs du monde ». Le film avait en effet été tourné avec un procédé spectaculaire mais coûteux qui fut abandonné par la suite. Cette fresque guerrière qui est aussi une histoire d'amour -en récompense de ses services, un samouraï réclame la main d'une dame, déjà mariée-, obtint la même année les Oscars du meilleur film étranger et des meilleurs costumes. Un grand classique du cinéma japonais à découvrir sur grand écran !