Date de sortie 25 décembre 2013
Durée 87 mn
Réalisé par Sébastien Betbeder
Avec Vincent Macaigne , Maud Wyler , Bastien Bouillon
Scénariste(s) Sébastien Betbeder
Distributeur UFO Distribution
Année de production 2013
Pays de production France
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

A 33 ans, Arman a décidé de changer de vie. Pour commencer il court. C’est un bon début. Amélie poursuit la sienne (de vie) et court, elle aussi. La première rencontre est un choc. La seconde enverra Arman à l’hôpital mais sera le début de leur aventure. Benjamin est le meilleur ami d’Arman. Un soir il s’écroule dans une haie de laurier et se retrouve lui aussi à l’hôpital. Un grave incident qui pourtant fera son bonheur.Durant 2 automnes et 3 hivers, dans les vies d’Amélie, Arman et Benjamin se succèdent les rencontres, les accidents, et beaucoup d’histoires (d’amour mais pas que...).

Offres VOD de 2 Automnes, 3 Hivers

UniversCiné HD SD UniversCiné 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter

Toutes les séances de 2 Automnes, 3 Hivers

Photos de 2 Automnes, 3 Hivers

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

2 Automnes, 3 Hivers

2 automnes, 3 hivers

2 automnes 3 Hivers

Affiche Française

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

2 automnes 3 hivers

affiche Française

Critiques de 2 Automnes, 3 Hivers

  1. Première
    par Eric Vernay

    Dans un film en deux parties découpé en une quarantaine de chapitres, les monologues intérieurs de trois trentenaires déboussolés. Drôle de numéro que cette comédie romantique ultraréférencée citant aussi bien Alain Tanner que Judd Apatow, Nicolas Sarkozy ou Koh-Lanta, dans un patchwork pop truffé de regards face caméra à la manière de la Nouvelle Vague. Engoncé dans son costume arty, le film trouve son charme et sa consistance grâce à la prestation tragi-comique de Vincent Macaigne, toujours irrésistible en amant lunaire et mélancolique.