Traffic
Bac Films

Ce soir, Steven Soderbergh plonge dans le business des cartels de la drogue.

 

Traffic de Steven Soderbergh, reviendra ce soir sur Arte. Le pitch ? Dans le trafic de drogue, les enjeux sont aussi élevés que les risques. Sur le trajet des stupéfiants s'entrecroisent trois histoires, trois univers, et plusieurs destins. Au Mexique, Javier Rodriguez exerce son métier de policier à la frontière américano-mexicaine, sous les ordres du dangereux Général Salazar. Aux Etats-Unis, le juge Robert Wakefield est nommé à la tête de la lutte contre la drogue. A San Diego, la DEA (Drug Enforcement Administration) emploie tous les moyens afin de mettre la main sur le cartel Obregon.

 

Steven Soderbergh revient sur son discours alcoolisé des Oscars 2001

Chronique du business de la drogue observé du point de vue de chaque camp, Traffic offre à chaque histoire sa propre mise en scène et sa propre identité, notamment au niveau de la couleur, Steven Soderbergh faisant de son œuvre un film à tous les points kaléidoscopique. Appuyé par un casting de prestige (Benicio Del Toro, Michael Douglas, Catherine Zeta-Jones, Don Cheadle, Dennis Quaid...), Traffic triompha lors de la 73ème cérémonie des Oscars d'où il repartit avec quatre statuettes dont celles du meilleur réalisateur et celle du meilleur acteur pour Del Toro. Cette reconnaissance de la profession s'est accompagnée d'un plébiscite public (plus de 1,9 million d'entrées en France, plus de 200 millions de dollars de recettes), plébiscite mérité comme l'expliquait Première : "Sans ostentation, sans frénésie, avec de petits effets de caméra (...), quelques conventions de lumière (...), en enchaînant les scènes essentiellement au son, il (Steven Soderbergh) nous raconte une grande et pas très belle histoire".

A lire aussi sur Première