DR

La presse américaine n'est pas très emballée.

En 2007, le roman Point of Impact de Stephen Hunter avait eu droit à son adaptation au cinéma, intitulée Shooter, portée Mark Wahlberg. Une décennie plus tard, voici la déclinaison série, avec Ryan Phillippe dans la peau du personnage principal (et Wahlberg à la production). On suit les aventures de Bob Lee Swagger, un militaire vétéran, tireur d'élite hyper-doué, recruté par les renseignements américains. Alors que pense la presse US de cette série Shooter, qui a débuté ce mardi 15 novembre, sur la chaîne USA Network ?

D'une manière générale, les critiques sont assez sévères, à l'image de Variety, qui estime que si "Shooter fournit un contraste bienvenu à tous ces shows qui exploitent les anciens membres de l'armée pour en faire des vilains de cartoon ou des meurtriers dérangés, le compliment s'arrête là. Tout le reste dans ce drama sent un peu le rance et s'avère vraiment rudimentaire."

Pas vraiment plus élogieux, le Los Angeles Times écrit : "Bien que le pilote mette en place un scénario potentiellement provocateur dans lequel un propriétaire d'armes respectueux de la loi devient l'objet du soupçon du gouvernement, Shooter est finalement une série insipide et sans mordant".

Dans le Boston Herald, le journaliste explique que "le problème avec la construction d'un drame d'action autour d'un sniper, c'est que son travail exige, par nature, que les personnages soient à plusieurs mètres les uns des autres. Du coup, le climax des épisodes tient en un calcul mathématique que le shooter effectue de tête, pour réussir son tir. Cela ne fonctionne tout simplement pas. La série n'excelle finalement que dans un seul domaine : les tirs en pleine tête grotesques !"

Un peu plus emballé par la série, The Lincoln Journal Star reconnaît que "Shooter ne décolle pas avant le deuxième épisode et le pilote a largement de quoi vous endormir. Mais une fois que Swagger commence à «chasser» ceux qui lui ont fait du tort, cela devient une agréable balade dans un manège à sensation."

Finalement, il faut lire Entertainment Weekly pour trouver une vraie critique positive : "Shooter est une série qui joue merveilleusement au chat et à la souris, avec des intrigues malignes et pointues."

À noter que Shooter n'a pas encore de date de diffusion en France.