House of the Dragon : le spin-off de Game of Thrones sera diffusé le 22 août sur OCS
OCS

"À la place, nous montrons les conséquences et l'impact sur la victime et la mère de l'agresseur."

Elle a appris des erreurs de Game of Thrones, pointée du doigt pour certaines scènes de viol très détaillées et mal vécues par les actrices concernées - que ce soit Emilia Clarke (Daenerys) ou Sophie Turner (Sansa). House of the Dragon a décidé d'éviter cet écueil tapageur et ne montera pas de scènes de violence sexuelle à l'écran.

"Nous ne décrivons pas la violence sexuelle dans la série", assure la productrice Sara Hess, précisant les mots récents du showrunner, Miguel Sapochnik, qui disait à ce propos : "Nous ne nous cachons pas derrière notre petit doigt. Bien au contraire, nous allons mettre en lumière cet aspect. Vous ne pouvez pas ignorer la violence perpétrée sur les femmes par les hommes à cette époque."

Dans Vanity Fair, Hess révèle que la série "traitera un cas (de violence sexuelle)", mais l'acte aura lieu "hors écran et à la place, nous montrons les conséquences et l'impact sur la victime et la mère de l'agresseur."

House of the Dragon face au racisme de certains fans : "C'est leur problème !"

"Notre série a choisi, et j'en suis fière, de se concentrer sur la violence contre les femmes qui est inhérente à un système patriarcal et la violence contre les femmes n'est pas strictement sexuelle."

"Il existe de nombreuses séries historiques ou médiévales, qui romancent des hommes puissants dans des relations sexuelles / conjugales avec des femmes qui n'étaient en fait pas en âge de consentir, même si elles étaient" disposées. Nous mettons cela à l'écran, et nous n'hésitons pas à dire que nos protagonistes féminins dans la première moitié de la série sont contraints et manipulés pour se plier à la volonté d'hommes adultes. Cela n'est pas nécessairement le fait de ceux que nous définirions comme des violeurs ou des agresseurs, mais souvent par des hommes généralement bien intentionnés qui sont incapables de voir que ce qu'ils font est traumatisant et oppressant, parce que le système dans lequel ils vivent, tout cela est normal... C'est moins évident que le viol mais tout aussi insidieux, bien que d'une manière différente !"

House of the Dragon sortira le 21 août prochain sur HBO et en France sur OCS en US+24.

A lire aussi sur Première

House of the Dragon : Matt Smith a "trop" de scènes de sexe

"Moi, je pense en fait que c'est notre job de représenter les livres au plus près, avec sincérité et honnêteté, tels qu'ils ont été écrits."