Simon Monjack, le mari de Brittany Murphy, assure qu'elle ne présentait avant sa mort que les symptômes d'un gros rhume, qu'elle soignait aux antibiotiques uniquement. Les résultats des analyses toxicologiques pratiquées sur le corps de l'actrice Brittany Murphy n'étant toujours pas connus, le mystère plane toujours sur les causes de sa mort. Sa mère Sharon révélait il y a quelques jours que Brittany, décédée le 20 décembre dernier à 32 ans, souffrait d'une insuffisance cardiaque. Aujourd'hui, son mari Simon Monjack assure que sa femme n'abusait pas de médicaments.Dans l'armoire à pharmacie du couple, les enquêteurs ont retrouvé de puissants anti-inflammatoires, des anti-douleurs, des anti-dépresseurs, des médicaments pour traiter le diabète, les troubles bipolaires mais aussi les attaques cardiaques. Simon, qui a été soigné pour un cancer, vient de confier au magazine People qu'il souffrait lui aussi d'un problème cardiaque provoquant de fortes migraines et augmentant le risque d'attaques. Ainsi d'après lui, la majorité des médicaments retrouvés chez eux lui appartenaient, et avaient été prescrits à son nom. Le mari de l'actrice assure également qu'avant sa mort, Brittany ne présentait que "les symptômes d'une laryngite. Elle était sous antibiotiques et prenait des médicaments pour la toux, c'est tout. Rien qui aurait pu causer une attaque cardiaque". Il faudra donc attendre les résultats toxicologiques pour que la vérité soit établie sur les causes réelles de la mort de la jeune femme...