Morbius
Sony Pictures

Jared Leto s'est lui-même moqué de sa réplique "It's morbing time" sur les réseaux sociaux, où le film est victime de "trolls".

Morbius, le film de vampire avec Jared Leto dérivé de la saga Spider-Man fait beaucoup parler de lui en ce moment sur les réseaux sociaux. Au point d'arriver jusqu'aux oreilles de la star, qui s'est amusée avec le mème "It's morbing time" au cours d'une vidéo partagée sur internet. Malheureusement pour lui, s'il fait autant de bruit, ce n'est pas parce qu'il a été adoré par le public. Au contraire, avec seulement 17% de critiques positives sur Rotten Tomatoes, ce blockbuster réalisé par Daniel Espinosa a obtenu le score le plus faible de la saga Spider-Man étendue, derrière les 30% de Venom et les 58% de Let There Be carnage. En revanche, son score d'audience dépasse les 70%. Comment expliquer un tel écart ? Parce qu'il est victime de "trolls". Depuis sa sortie, il est moqué par le public. De nombreux internautes n'hésitent pas à lui mettre une bonne note tout en publiant des critiques exagérément élogieuses et/ou à réclamer une suite à Sony sur Twitter, Instagram, etc., mais de façon ironique. Des petits malins ont même imaginé une "review" enthousiaste signée Martin Scorsese !

Martin Scorsese fan de Morbius ? Tyrese Gibson s'est fait avoir par un poisson d'avril

Tous ces messages et critiques détournées partagés massivement ont-ils poussé le studio à ressortir dans les salles américaines ? Forbes suppose que oui, car surprise !, ce week-end, Morbius est passé de 83 salles dans le pays à 1037. Sony l'a donc bien ressorti de façon globale aux Etats-Unis, mais ce sont finalement d'autres blockbusters qui ont tout raflé ce week-end : à l'affiche respectivement sur 4751 et 3765 écrans, Top Gun Maverick et Doctor Strange in the Multiverse of Madness ont gagné 25,2 et 2,7 millions de dollars supplémentaires, le premier approchant ainsi des 300 millions de recettes en quinze jours et le second gagnant 388 millions dans le pays en un peu plus d'un mois. A côté, Morbius renouvelle son flop en gagnant seulement 300 000 dollars répartis sur ses 1037 salles. Pas de quoi rattraper son score américain déjà décevant : sorti le 1er avril dernier aux USA, le film a récolté 39 millions de dollars lors de son week-end de démarrage, alors qu'il était diffusé dans 4268 cinémas. Un début correct, puis ses recettes ont chuté et il n'a au final pas su cumuler le double de son démarrage, enregistrant en tout et pour tout 73,3 millions de dollars de recettes en Amérique du Nord. Dans le reste du monde, il en a rapporté 90, ce qui monte son cumul à 163,3 millions. Pas de quoi annoncer une suite officielle... pour l'instant ?


Morbius est moins divertissant que Venom [critique]

A lire aussi sur Première

Sonic 3 sortira face à Avatar 3 au cinéma 

La concurrence entre les créatures bleues va être terrible au box-office !

Shazam 2 sortira bien face à Avatar 2 au cinéma

"James Cameron devrait avoir très peur !", s'amuse le réalisateur David F. Sandberg.