RDJ dans Le Voyage du Dr Dolittle
Universal Pictures

"Parfois, les yeux de Robert Downey Jr semblent devenir vitreux d’ennui...". Ouille.

La comédie, originellement jouée par Rex Harrison, puis Eddie Murphy, est de retour. Mais cette fois avec Robert Downey Jr qui part en voyage pour trouver un remède à la maladie de la Reine d’Angleterre. Voici un concentré des avis de la presse américaine sur Le Voyage du Dr Dolittle.

Robert Downey Jr pas à la hauteur

Rafer Guzman de Newsday remet en cause l’interprétation du personnage du Dr Dolittle par Robert Downey Jr. "Son Dolittle est une création étrange, un peu déroutante. (…) C’est un excentrique qui aime s’amuser mais qui est renfrogné dans son costume teinté." L’accent du docteur pose aussi problème pour Guzman : "Pour une raison obscure, Downey a fait un personnage Gallois, ce qui n’apporte rien d’après mon esprit américain. (…) Est-ce pour cela que toutes ses répliques ont l’air doublées ? C’est le seul acteur dans le film dont le ton et le volume ne sont rien d’autre qu’un marmonnement."

Même constat du côté de Richard Roeper du Chicago Sun-Times qui explique : "Parfois, les yeux de Robert Downey Jr semblent devenir vitreux d’ennui quand il interagit avec des animaux qui seront réalisés en effets spéciaux."

Robert Downey Jr., l’ami des bêtes

Un réalisateur inattendu

C’est Stephen Gaghan qui est à la réalisation du film. Un choix d'Universal qui semble surprendre la journaliste du New York Post Sara Stewart. "Si vous étiez en train de chercher des noms de réalisateurs pour un film pour enfant joyeux comme celui-ci, est-ce qu’il vous viendrait à l’idée de prendre le réalisateur et scénariste qui est derrière les drames sur la drogue Syriana et Traffic ? Moi non plus, mais bon."

Le scénario "n’a pas de sens"

C’est l’avis de Ty Burr, du Boston Globe, qui a eu du mal à suivre l’histoire. "Dolittle passe d’une scène de danger à une autre sans explication. Cela ne dérangera pas les plus jeunes, mais leurs parents pourraient avoir envie de ramener un livre."

Robert Downey Jr. tease le casting de Dr Dolittle : Marion Cotillard, Rami Malek, Tom Holland…

Le film n’atteint pas son ambition : faire rire

Todd McCarthy du Hollywood Reporter ne mâche pas ses mots sur Le Voyage du Dr Dolittle. Pour lui, le but du film est complètement manqué : "Pour aller de pair avec la performance confuse et un peu vide de Robert Downey Jr, le rythme désespérément frénétique du film ne donne pas à Dolittle une once de chance de devenir ce qu’il espère devenir : charmant, enchanteur et attirant pour les enfants de tous âges."

Au Lamplight Review, Brent Hankins confirme cette opinion, en misant notamment sur le manque d’humour du film. "La plupart du comique lié aux animaux est soit anachronique (…) ou scatologique."

Si vous voulez vous faire votre propre avis, il faudra attendre le 5 février pour voir Le Voyage du Dr Dolittle dans les salles françaises.


A lire aussi sur Première

Venom : grandes dents, petit film [critique]

Tom Hardy se noie dans ce blockbuster qui semble sorti d’une autre époque.