Jalil Lespert, Louise Bourgoin et Mélanie Doutey
Nicolas Bellet

Jalil Lespert, Louise Bourgoin et Mélanie Doutey étaient au festival d'Angoulême pour évoquer le film l'Enfant Rêvé. Rencontre.

Le film L’Enfant Rêvé de Raphaël Jacoulot (BarrageAvant l’aube et Coup de chaud) est une tragédie moderne très forte (mais quelque peu plombée par la scène finale), d’une justesse exemplaire autour d’un sujet, le désir de paternité, sur le papier assez casse gueule.

Le film est porté par un trio d’acteurs en grande forme, unis par leur justesse et l’art subtil des non-dits.  Si Jalil Lespert livre une composition saisissante, il est majestueusement accompagné par Mélanie Doutey, dont on avait un peu trop oublié le talent et par Louise Bourgoin, impressionnante dans la palette de sentiments traversée par son personnage. Il faut dire que cette dernière avait un petit avantage, comme elle nous l’expliquait lors de notre rencontre au dernier festival d’Angoulême.

L’enfant rêvé : Une tragédie moderne [Critique]