Didier
AMLF

CStar profite de l'Euro 2021 pour rediffuser la comédie sur le foot d'Alain Chabat.

Marquant les premiers pas d’Alain Chabat derrière la caméra, on retrouve dans Didier, César du meilleur premier film en 1998, tous les ingrédients de l’humour « Nuls ». Absurde, loufoque et légèrement dérangée, cette comédie, emmenée par le duo de bons copains Chabat-Bacri, narre les péripéties d’un entraîneur de football bougon et renfrogné (pas besoin de le nommer vous savez qui c’est) qui se voit confié par une amie la garde de Didier, son attachant labrador. Lorsque celui-ci prend par enchantement la physionomie d’un homme, la cohabitation devient plus compliquée. Chabat excelle dans sa performance canine.

A sa sortie, Alain Chabat avait accepté de faire la couverture de Première, précisément du numéro 239 (février 1997). S'il avouait en interview qu'il n'y connaissait pas grand-chose en matière de football, mais qu'il avait pu compter sur son pote Dominic Farrugia pour lui donner de bons conseils, l'acteur et réalisateur expliquait avoir écrit le rôle principal spécialement pour Jean-Pierre Bacri, tristement disparu en début d'année 2021, quelques semaines après sa partenaire du film Caroline Cellier.

Quand Alain Chabat présentait Didier dans Première : "C’est un film de potes"

Dans sa critique du film publiée dans Première à sa sortie, Gilles Verdiani, saluait "l’invention et la drôlerie de ce premier film""Vous plier en deux avec une histoire à dormir debout, vous intéresser pendant une heure et demi à un personnage totalement impossible, c’est un tour de force." 

La bande-annonce de Didier :

C’est quoi "l’humour Chabat" ?